Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la Grande Région LRMP. Régionales2015: Jean Pierre Grand, de Frêche à Saurel…

000_par7719726

Laurent Dubois a recueilli, le 20 août, dans son blog Midi-Pyrénées Politiques,  les propos du sénateur « Les Républicains » de l’Hérault Jean Pierre Grand sur la pré-campagne des Régionales. Entretien dans lequel il nous informe qu’il est évidemment contre l’idée saugrenue et politiquement déplorable d’une présidence déléguée – je me suis déjà et amplement exprimé sur le sujet pour ne pas y revenir encore une fois – et que le Sénat ne votera pas la proposition de loi promise par Valls à cet effet si elle venait dans le débat parlementaire. Soit! Mais franchement rien de bien surprenant dans cette annonce.  Ensuite et surtout, il persiste dans ces attaques contre le candidat de son parti Dominique Reynié au motif qu’il « se méfie des élus locaux parce qu’il ne les comprend pas. Il est complètement hors du temps ». Ce qui, pour la méfiance, n’est pas forcément hors du temps tant elle semble en effet partagée par de nombreux électeurs. Mais passons, l’essentiel de son intervention étant cette ode à Philippe Saurel en fin d’article: « Philippe Saurel répond davantage aux attentes de nos concitoyens. Les gens sont fatigués d’une approche partisane de la politique et de partis qui se soucient de leur intérêt et oublient l’intérêt général. » Là encore rien de nouveau, toujours la même rhétorique. Je connais un peu le maire de Castelnau, et son histoire politique, pour me permettre de rappeler ici qu’il a toujours privilégié les alliances avec les maires de Montpellier, et ce contre les propres intérêts électoraux et politiques de son parti et ses amis au plan régional, notamment. Hier, il fut indéfectiblement fidèle à Georges Frêche, aujourd’hui, il fait allégeance à Philippe Saurel. Rien que de très classique, si je puis dire, dans sa trajectoire un brin baroque. Il n’est d’ailleurs pas le seul au sein de la métropole montpelliéraine à jouer cette partition iconoclaste, à droite. Une conséquence de l’absence d’un véritable et incontestable leader capable de rassembler toutes les composantes de l’opposition à l’actuelle majorité du Conseil Régional. Et ce depuis près de vingt ans… Il est de notoriété publique, en effet, que, dans ce contexte, comme pour Georges Frêche, une part de l’élite socio-économique et de l’électorat de droite et du centre, a voté Saurel et, plus ou moins discrètement, le soutien dans sa candidature pour les régionales de décembre. Ce qui, au passage, rend d’autant plus pathétique les contorsions politiques de la fédération du PS concernée, Saurel appliquant à la lettre et dans l’esprit la méthode de son prédécesseur.

Photo AFP

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

  Narbonne, vendredi 23h 30   Depuis ce matin, Alain Perea se fait tirer comme un lapin sur les réseaux sociaux. À ses trousses, des milliers de "fusils" venus des quatre coins du[Lire la suite]
Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :