Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la Région LRMP: Delga présidente, et Alary à l’Ouest!

Capture d’écran 2016-01-05 à 13.51.37

La presse régionale, diverse dans ses titres et unique dans son contenu, ne tarit pas d’images et de propos d’une banalité consternante sur la première séance du Conseil Régional de la nouvelle région LRMP. Quand on a rien à dire, on “pipolise” à l’excès en illustrant ses articles par des photos voulues et mise en scène par les communicants de la première présidente du LRMP, comme la remise d’un bouquet de rose par les deux anciens présidents des anciennes régions LR et MP, et le mitraillage par une “nuée” de journalistes rassemblés à ses pieds à l’annonce des résultats du vote. Le message commandité par les “chargés d’image” de Carole Delga était simple: transmission de pouvoir dans la continuité politique et importance planétaire de l’évènement. Mais comme toujours, dans tout “langage”, plusieurs niveaux de lecture cohabitent, dont certains échappent totalement à l’émetteur concerné. Pour le premier (de message), que j’ai retenu, c’est la position et le destin de Damien Alary qui m’ont paru, dans cette mise en scène, devoir être révélés. Figurant à côté de Martin Malvy, désormais retraité et présenté par Carole Delga comme le chevalier à la rose (1), l’ancien président du LR est lui aussi expédié dans des roseraies, mais exotiques celles-là. Lui qui se voyait président délégué,  ne se retrouve plus qu’à la troisième vice-présidence seulement pour y faire fonction de VRP international. Un placard doré, fait de voyages, d’hôtels et de restaurants de luxe dans d’ambassades régionales aussi inutiles que ruineuses, pour certaines d’entre elles en tout cas. Dans le style “moins tu seras là et mieux je me porterai”, on ne pouvait pas être plus élégante! J’observe au passage que les élus de la majorité régionale originaires de MP s’octroient 57% des postes de l’exécutif régional, avec une  prime, de surcroît pour ceux de la Haute Garonne. Passons , j’aurai l’occasion d’y revenir.  Du deuxième message promu par nos médias régionaux, à savoir que cette élection à la présidence mobilisait autant de journalistes qu’une conférence de presse de madame Clinton, outre qu’il exprime bien l’écart symboliquement fort entre l’idée que se font les élus et les médias du pouvoir des régions et sa réalité, il donne à penser surtout sur le poids, l’influence et la capacité de mobilisation du groupe  “La Dépêche” et de son patron monsieur Baylet... Ce qui ne saurait surprendre, mais devrait conduire les autres supports d’information régionaux à être très vigilants sur la façon dont l’actualité régionale sera, à l’avenir, commentée… À demain pour la suite de mes commentaires sur ce sujet!. Il y sera question de cumul des mandats, de régime indemnitaire etc…

carole-delga-acclamee-par-l-assemblee-pleniere-regionale-du-4-janvier-2016


(1) Synopsis du film. Le chevalier Verlaine s’est retiré dans son château. Il cultive ses roses. Un jour, un généreux et sympathique brigand, le Marseillais, vient mourir chez lui. Verlaine est écoeuré et révolté par les méthodes du chef de la police, le baron de la Flèche, qui a assassiné le Marseillais. Il décide de prendre la tête de la révolte…

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Bernard-Mery de Vargas

    |

    hum, impatient de la suite. je sens qu’on va bien s’amuser. Ca tombe bien, j’ai 5 mois avant la 6e saison de Game Of Thrones.

    Reply

  • Avatar

    Jean Pierre

    |

    On a bien du mal a entrevoir des “économies” d’échelle liées a cette fusion.
    Je pense que dans un souci de grande transparence républicaine, nos élus vont rapidement communiquer les chiffres des bénéfices de cette restructuration… Peut être dans la lignée
    de ceux du conseil départemental avec moins de cantons mais plus de conseillers.
    Nous sommes biens loin de Bayonne, mais on ne cesse de nous prendre pour des jambons… c’est un des avantages de ce rapprochement !

    Reply

  • Avatar

    Alphonse Martinez

    |

    Quelss sont les projets pour le dééveloppement économique de notre région ? L’emploi ? Voilà ce qui interesse les citoyens. Tous ces politiques nous fatiguent ,au boulot !

    Reply

  • Avatar

    gerard

    |

    hum, cela sent bon la fusion d’entreprises qui se termine toujours dans le sang car dans la politique comme dans la vie professionnelle il n’y a que des gagnants et des perdants. Seuls les naïfs croient aux “gagnant-gagnant”.
    “alors mr Alary cela fait mal de continuer à sourire !!!”

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :