Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Barques en scène: Bébel n’est pas à la fête!

 

large

Jeudi 27 août. Matinée de mise en place des “Barques en Scène”. Côté Cité, deux allées de stands avec leurs pompes à bière, bâchés Heineken ou San Miguel. Le Vert domine. Côté Bourg, la grande scène et quelques cabanes, au fond, près du cagnard. Toutes blanches! Côté Halles, Gilles Belzons viré par les services municipaux de son emplacement habituel. Carton rouge! Une opération commando au profit d’un bar et d’une association anciennement d’Ouveillan (1), qui n’a strictement aucun rapport, bien entendu, avec les liens d’amitiés politique qui lient Monsieur Cribaillet, le maire de cette petite commune voisine, à Didier Mouly, au sein de la communauté d’agglomération du Grand Narbonne – ils appartiennent en effet au même groupe d’opposition… Bonnes Barques!

(1) Domicilée à Narbonne depuis Novembre 2014

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Boris Viven

    |

    Autant vos billets sont souvent bien sentis autant celui de jeudi sur le problème qui oppose Bebelle à la mairie de Narbonne me laisse perplexe ! En effet comment vous permettez vous de mêler monsieur Cribaillet, maire d’Ouveillan dans cet imbroglio narbonnais! Pour suivre de prêt la politique du petit village d’Ouveillan, puisque 1ier adjoint de la commune, je peux vous garantir que la vie de l’association dite ouveillanaise et ses relations avec la mairie de Narbonne échappe complètement à nos petites sphères d’influence. Ici c’est le temps des vendanges et de la rentrée scolaire en toute simplicité ! ce qui se passe à Narbonne reste à Narbonne comme dirait l’autre ! continuez à nous éclairez de vos humeurs mais prenez aussi le temps de vérifier vos informations… parce que là pour le coup vous avez mis le pied en touche ! amicalement Boris

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bonjour Boris!
      Mais je dis qu’il n’y a aucun rapport Boris! Il est vrai aussi, je ne serais pas honnête de le reconnaître, que cette figure de réthorique assez classique, pourrait laisser entendre qu’il y aurait une relation de cause en effet dans cette coïncidence.Je suis persuadé que Monsieur Cribaillet n’est pas intervenu dans cet imbroglio narbonnais au profit de l’association en question, sachant que son siège social a changé de résidence le 18 novembre 2014 en quittant Ouveillan pour Narbonne…Finalement j’accepte votre carton jaune, si sympathiquement donné.
      Bien amicalement

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :