Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne : Joël Allouche quintet était à la Guinguette de Tournebelle et la nuit était bleue…

image

Hier soir, à la Guinguette de Tournebelle , superbe moment musical. Joël ALLOUCHE Quintet y donnait concert et nous offrait un univers sonore inspiré par celui qui imprima dès les années 60 un nouvel élan à son instrument : Tony Williams. La nuit était douce et les sonorités de ces magnifiques musiciens étaient toutes empreintes de tendres et voluptueuses palpitations ; à saisir en plein vol un héron au dessus des rizières voisines. Rares sont ces moments où baignent dans une même harmonie un lieu, une musique , des artistes et leurs instruments. Serge Griggio, qui passait, mettait des couleurs sur ces rythmes et nous pensions à Pirotte qui sans doute là haut les rimait de ces mots … Bleue était la nuit. Bleue et magnifique nuit pour laquelle Joël Allouche avait choisi de convier deux partenaires de renom, la trompettiste Airelle Besson  et le saxophoniste Pierre-Olivier Govin ; et de les associer à deux jeunes talents de la scène languedocienne : la contrebassiste Gabrielle Koehlhoeffer et le pianiste Rémi Ploton . Sait on qu’hier soir l’événement jazz de cet été en terres audoises avait lieu sur les berges de la Robine, entre rizières et étangs près d’une écluse nommée Mandirac . Si loin et si près du monde … Il serait temps que cela enfin se sache…

10447512_511079772355980_2303688963568142537_n

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Elle

    |

    ça y est on le sait maintenant. C’est une chance que des gens comme vous puissent participer à ces moments uniques pour que les gens comme moi en profitent (à distance) et se précipitent sur you tube, (la sortie du pauvre, je ne parle que de moi) pour découvrir les talents de musiciens qui nous enchantent. Et vive le Jazz , merci Mr Santo. (ça avait l’air drôlement bien..;)

    Elle

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises au fil des jours (du 21 au 27 février 2020)…

Quelques notes prises au fil des jours (du 21 au 27 février 2020)…

    Le 27 de ce mois. Il écrit sur sa page Facebook : "départ pour les Seychelles", et reçoit des brouettées de "J'aime". Sitôt arrivé, il nous montre ses photos, qui suscitent une flopé[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas Sainte Cluque

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas

  Narbonne. Hôtel de ville.  Bertrand Malquier accuse Nicolas Sainte Cluque de plagiat, le second prétendant le contraire. Le sujet de la polémique étant « l’aménagement des berges de la Ro[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :