Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Quand Bourquin prend les audois pour des ânes !

IMG_0419

On connaît donc les raisins , pardon , les raisons  du récent coup de sang, non de la vigne , mais des élus audois du PS et de la lettre ouverte adressée à leur “ami” Christian Bourquin, président d’une Région qu’il veut garder en l’état de ses frontières et de ses pouvoirs.

Trois lignes,  au bas d’un protocole d’accord entre le département de l’Aude et la Région Languedoc-Roussillon ; trois petites lignes seulement qui stipulent que “lagion et les départements entendent défendre conjointement le Languedoc-Roussillon et l’existence d’une collectivité départementale”.  Une astuce d’une  grossière politique inouïe afin de conditionner les aides régionales à la défense  du périmètre actuel de la  région  et au soutien de son président.

Inacceptable sur le fond et la forme, on comprend  donc en effet la réaction de nos élus audois à cet oukase “présidentiel”. D’autant que Christian Bourquin, toujours aussi fin, a cru bon  d’en rajouter une couche en expliquant que : “ce contrat ne concerne que l’année 2014 “et que je sache, à ce jour l’Aude est encore dans le Languedoc-Roussillon. C’est aussi simple que ça.”. Ce qui, on en conviendra, en nous prenant ainsi à témoin nous prend aussi avec eux pour des imbéciles…

Une raison supplémentaire pour ne le plus voir nous donner de leçons et le renvoyer à son dada : l’élevage des ânes …

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

Laisser un commentaire