Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. RCNM: après Madaule, Harrison au tapis!

1332657-28646769-2560-1440

Harrison: source RugbyRama

Narbonne, ma petite ville, qui fut grande dans l’Empire Romain et glorieuse dans le monde Ovalien, tourne encore et  toujours autour de ces astres lointains. Ils éclairent de leurs pâles lueurs son histoire et projettent sur ce passé de nostalgiques  éclats. Son avenir serait dans ce retour à ces gloires anciennes que partageaient quelques « familles » régnantes en ses palais.

Les vieilles pierres et un ovoïde ballon seraient-ils donc de toute éternité l’avenir de cette ancestrale cité? À l’en croire ceux qui règnent dans les esprits d’aujourd’hui, près de « tonneaux », dans les journaux, les « pouvoirs » économiques et sociaux, pour le RCNM, c’est ainsi. Et de bombarder, osèrent-ils, ce petit temple du rugby d’un Qatari sans ors et sans plume.Un conte de Noël, ou plutôt une farce orientale servie à toutes les tables éditoriales – de mon modeste « pays ». Mais à « dix mètres » ils furent tous mis par son australien patron Elsom. Un Rocky qui n’est pas né de la dernière pluie et envoya tout ce beau monde au « tapis ». Pour s’y asseoir dessus et border le sien. Restait Harrison, l’entraîneur – manipulé! – qui naïvement pris langue (*) et le parti de Manaï et d’Ysern réunis – à Paris. Un dernier fil qui devait être coupé. Harrison le savait;  et si j’en crois ceux qui savent, sans l’écrire, et qui jadis ne voulaient rien savoir, cela vient d’être fait…

(*) Le 5 novembre dans l’Indépendant: “Justin Harrison a été consulté à son tour par M. Manai ce mercredi à Paris. Et s’il y a de l’eau dans le gaz avec l’actuel actionnaire principal, l’entraîneur ne devrait pas être inquiété si QIF venait à prendre les commandes du club.”


(1) Article de l’Indépendant de ce jour: 23 février2015, (ici)

Source photo: (ici)

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio