Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Un “Club anglais” pour des clubs “d’élite” narbonnais!

Capture d’écran 2014-10-13 à 21.55.06

Belle photo dans le Midi Libre! Marc Delpoux , le Directeur de cabinet de Didier Mouly et Bertrand Malquier, son premier adjoint, confortablement installés dans un salon du Parc des sports aménagé dans le style cossu-cosy anglais. N’y manquait qu’un bar, de vieux whiskys , des havanes et un body servant  et le message eut été parfait. On y recevra dans l’intimité et la confidentialité des personnalités triés sur volet. Un “Intimist room” – c’est du  Bertrand Malquier! – à 20 000 euros d’aménagement, pour des rencontres privées, dans un contexte et une ambiance feutrée, avec des sponsors, des entrepreneurs de l’arrondissement et les dirigeants des clubs d’élite narbonnais, nous est-il précisé. Avec aussi, si on a bien compris –  et c’est le cas! -, nos deux piliers du pouvoir municipal  en maîtres de cérémonie de cette petite et très discrète société .  Je ne voudrais pas jouer les empêcheurs de coatcher en ronds, si je puis dire, mais ce cocktail serré où  se mélangent sport, politique, entreprise et gros sous provoque en général  de sérieux troubles de conduite. Attention donc à  ne pas en abuser afin d’éviter dérapages incontrôlés et sorties de route. À propos de sortie, celle du RCNM, la dernière, devant Pau, fut catastrophique. Au point de me demander si nos deux “entremetteurs” – on n’est jamais assez prévoyant – ne seraient pas bien inspirés d’inviter à la prochaine réunion de leur petit club cossu-cosy, un entrepreneur des “Pompes funèbres”…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Elle

    |

    Oui bon, ils sont assis sur un vulgaire canapé ! Pas de quoi fouetter un chat ! En revanche pourquoi ne pas convoquer un entrepreneur français pour entraîner ce rcnm qui perd tout le temps , hein ? Bon je vous laisse au fumoir, messieurs ! Bon cocktails, il ne restera rien de toute ces petites sociétés de pacotille qui dirigent le monde.

    Reply

  • Avatar

    Elle

    |

    zut j’avais pas fini,: anglais, australiens, américains….Who cares ?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :