Contre-Regards

par Michel SANTO

ISF et pauvreté ! Béziers, Perpignan, Nîmes, ces villes où se polarisent ISF et ménages non imposés…

   

Les statistiques (2016) sur le nombre d’assujettis à l’ISF et le montant moyen de la valorisation de leur patrimoine dans l’ex-Languedoc-Roussillon sont, à présent, disponibles. Si Montpellier arrive en tête du classement, par le nombre de contribuables redevables de cet impôt (1208), suivie, sans trop de surprises, par Nîmes (704), Perpignan (487), Béziers (288), Agde (184), Narbonne (183) et Carcassonne (147), il n’en est pas de même si on prend comme seul critère le montant moyen de la valorisation de ces patrimoines.

En effet, contrairement à l’idée spontanée que l’image de Béziers offre aux yeux d’un observateur peu au fait de son histoire, notamment, cette ville*, avec un patrimoine moyen de valorisation de 2 620 000€, occupe la première place du podium, non seulement dans l’ex-Languedoc-Roussillon, mais aussi dans l’actuelle grande région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée ; Montpellier (2 500 000€) suit, talonnée par Perpignan (2 458 000€) ; Nîmes vient en quatrième position (2 428 000€), Narbonne et Carcassonne terminant ce classement (2 300 000€), devant Agde (2 270 000€).

Ce que j’ai surtout retenu enfin, quand on met en rapport ces données concernant l’ISF avec la “médiane du revenu disponible par unité de consommation” de ces villes, c’est l’extrême polarisation de “richesse” sur Béziers, Perpignan, et dans une moindre mesure Nîmes (voir le tableau joint.) Un constat vérifié par les taux de pauvreté élevés de ces trois villes : Béziers détenant la première place dans l’ex-Languedoc-Roussillon (33,8%), suivie par Perpignan (31,6%) et Nîmes (29%). Une réalité socio-économique qui pourrait expliquer l’histoire politique récente dans ces trois cités et l’importance prise par le vote populiste d’extrême-droite…

 * Béziers fut très longtemps, démographiquement et économiquement, la ville la plus “importante” du Languedoc…

 

Chiffres 2014.

   

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio