Contre-Regards

par Michel SANTO

ISF et pauvreté ! Béziers, Perpignan, Nîmes, ces villes où se polarisent ISF et ménages non imposés…

   

Les statistiques (2016) sur le nombre d’assujettis à l’ISF et le montant moyen de la valorisation de leur patrimoine dans l’ex-Languedoc-Roussillon sont, à présent, disponibles. Si Montpellier arrive en tête du classement, par le nombre de contribuables redevables de cet impôt (1208), suivie, sans trop de surprises, par Nîmes (704), Perpignan (487), Béziers (288), Agde (184), Narbonne (183) et Carcassonne (147), il n’en est pas de même si on prend comme seul critère le montant moyen de la valorisation de ces patrimoines.

En effet, contrairement à l’idée spontanée que l’image de Béziers offre aux yeux d’un observateur peu au fait de son histoire, notamment, cette ville*, avec un patrimoine moyen de valorisation de 2 620 000€, occupe la première place du podium, non seulement dans l’ex-Languedoc-Roussillon, mais aussi dans l’actuelle grande région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée ; Montpellier (2 500 000€) suit, talonnée par Perpignan (2 458 000€) ; Nîmes vient en quatrième position (2 428 000€), Narbonne et Carcassonne terminant ce classement (2 300 000€), devant Agde (2 270 000€).

Ce que j’ai surtout retenu enfin, quand on met en rapport ces données concernant l’ISF avec la « médiane du revenu disponible par unité de consommation » de ces villes, c’est l’extrême polarisation de « richesse » sur Béziers, Perpignan, et dans une moindre mesure Nîmes (voir le tableau joint.) Un constat vérifié par les taux de pauvreté élevés de ces trois villes : Béziers détenant la première place dans l’ex-Languedoc-Roussillon (33,8%), suivie par Perpignan (31,6%) et Nîmes (29%). Une réalité socio-économique qui pourrait expliquer l’histoire politique récente dans ces trois cités et l’importance prise par le vote populiste d’extrême-droite…

 * Béziers fut très longtemps, démographiquement et économiquement, la ville la plus « importante » du Languedoc…

 

Chiffres 2014.

   

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Grattez un "Vert", et vous trouverez toujours sous sa bucolique rhétorique un matraquage fiscal, ou tarifaire…

Grattez un "Vert", et vous trouverez toujours sous sa bucolique rhétorique un matraquage fiscal, ou

      Cet élu "Vert" héraultais de la majorité régionale constituée par Carole Delga, Christian Dupraz, à raison :  il est plus responsable, d’un point de vue écologique, de re[Lire la suite]
Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :