Contre-Regards

par Michel SANTO

Le Cabinet d’Art Particulier et « Les Grands Buffets Mécénat » exposent Patrick Chappert-Gaujal…

 

Louis Privat, Marie-Charlotte Simon , Patrick Chappert-Gaujal. Crédit photo ©Laurie Biral

     

Louis Privat, le patron des « Grands Buffets » n’est jamais à court d’idées – il ne fait jamais rien comme personne ! Surtout quand il s’agit de promouvoir l’art contemporain et les artistes qu’il affectionne.  Et qu’il fait, à sa manière, dans des lieux ou des conditions originales, comme autant de « performances ». En 2008, déjà, il demandait à Patrick Chappert-Gaujal, de travailler le métal et d’investir les cuisines de son restaurant de l’Espace de Liberté pour y faire entrer de la lumière et de la beauté. Un « geste » artistiquement, techniquement et professionnellement osé. Et parfaitement réussi ! D’autres artistes suivirent et non des moindres, comme le sétois Di Rosa et ses bronzes, autour de ses fontaines… De sorte que son restaurant est devenu aussi, au fil du temps et des ses « coups de coeur », une « galerie » d’un type particulier, sans finalité marchande, dont l’objet est  de redonner à l’art sa fonction ornementale ; de le mettre au contact des publics les plus divers.

Cette philosophie, il la développe à présent avec « Les Grands Buffets Mécénat »  en plein coeur de ville, au 25 cours de la République où il vient d’ouvrir d’ouvrir son « Cabinet d’Art Particulier » [1] – sa présentation avait lieu ce matin… Au rez-de-chaussée de cet immeuble, qui jadis était occupé par le Midi Libre et une Banque – pas de pub ! –, Louis Privat met ainsi à disposition d’artistes choisies, gratuitement, de belles et grandes surfaces. Une seule condition est, par lui,  exigée : la présence, les jours d’ouverture, du locataire du lieu – ou de son agent. Comme son nom de « cabinet particulier » le suggère, son souhait est qu’une relation d’intimité et de dialogue fécond s’établisse entre l’artiste et le public intéressé. L’idéal serait même, à le suivre, que cette relation personnalisée prenne la forme d’un « rendez-vous », d’une réservation en quelque – de temps, d’esprit et de partage.

Et c’est naturellement avec celui qu’il accompagne depuis ses débuts, devenu, depuis, un artiste de renommée internationale, Patrick Chappert-Gaujal [2], qu’il inaugure ce nouvel espace, cette galerie éphémère. On y trouvera des petits et moyens « formats » » qui complètent à merveille sa grande expo de « l’Aspirateur » et ses sculptures et installations de la place de l’Hôtel de ville, du cours de la République… au cloître de la cathédrale Saint-Just Saint-Pasteur, aussi. [3]

Qu’attendez vous donc pour prendre rendez-vous ?    
 

[1] Cabinet d’Art Particulier : mardi, mercredi, vendredi, samedi de 16h à 20h. Le jeudi de 11à 19h Et sur rendez-vous au 06 50 22 01 92

[3] Une exposition préparée par Marie-Charlotte Simon fondatrice d’Art Conseil Invest – jusqu’au 15 septembre 2018…

[2] Sur l’artiste, son oeuvre, ses expositions, voir les billets que je lui ai consacré dans ce blog :  2 3 4 5

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Illustration : journal l'Humanité.  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapar[Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio