Contre-Regards

par Michel SANTO

Le Grand Débat à Gruissan : “Si un élu est nul, qu’il dégage !”

Donkey Kicking

Lors du « Grand débat » voulu par le député Alain Perea, qui s’est tenu jeudi soir à Gruissan, une phrase lancée par un intervenant a été mise en exergue – en gros caractères et en bleu – au centre d’un article publié le lendemain par la journaliste présente sur les lieux : « Si un élu est nul, qu’il dégage. » Tranchant comme la lame d’une guillotine, la chair de poule m’est venue à l’idée qu’une « assemblée citoyenne » de jaune vêtue s’empare un jour d’un référendum d’initiative qui le soit tout autant pour demander des comptes au Maire de Gruissan ou de Narbonne, par exemple.

« Monsieur le maire, vous êtes nul, je suis poli, et au nom  du Peuple, le résultat du RIC étant sans appel, j’ai la joie de vous dégager ; sur le champ ! 

— Mais j’ai été élu pour 6 ans ! l’aurais-je donc été par des cons et des nuls ? Et mes colistiers, et tout le conseil municipal, pareillement nuls et virés ?

— Vos « co…quoi » ? Je… on s’en fout ! et d’ailleurs je n’ai pas voté pour vous. Dès lors, comment pouvez-vous prétendre que je serais nul. Je me répète : que tout ce monde dégage.

— Et la démocratie, le respect des électeurs, Monsieur ?

— La démo…quoi ? Abusés, Monsieur le Maire ! manipulés, trompés, inconscients, abrutis, innocents et cons à la foi, vos électeurs. Dégagez donc, vous dis-je, le RIC a tranché !

— Mais je ne compte qu’une petite cinquantaine de votes exprimés, dont 26 seulement portant la mention nul !

— On s’en fout, seul compte le jugement de cette avant-garde populaire, citoyenne, démocratique droite, juste et éclairée…

— Bien ! Nous dégageons, et vous, que faîtes-vous?

–– Ce sera la question posée lors d’un prochain RIC.

–– Quand ?

–– Ce sera la question posée lors d’un nouveau RIC.

— Qui, pour gérer notre cité ?

— Ce sera la question posée lors d’un RIC à suivre.

Etc. »

Images liées:

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (11)

  • Avatar

    Patrick GENESTE

    |

    Froid dans le dos ..comme un frisson d’angoisse et si c’était possible !!
    Ce devait être ainsi que les discussions s’engageaient avec les intellectuels en Chine ou au Cambodge lors de la révolution culturelle en Chine en 1966 ou lors de la création de la république Khmère d’inspiration chinoise en 1970..mais il y a surement d’autres références !

    Reply

  • Avatar

    Coumel

    |

    Monsieur Santo,
    Le propos que vous caricaturez est nul, et vous le savez, vous le caricaturez avec bcp de plaisir.
    Ce que vous oubliez ou ne dites pas, c’est que ce problème de démocratie représentative est lui bien réel, à Narbonne comme ailleurs.
    Notre démocratie va mal et vous qui en avez bénéficié devrait savoir cela depuis longtemps.
    Le pamphlétaire aussi.
    Qu’il ait fallut tant de violences et d’exaspérations pour qu’enfin ce problème soit posé indique à minima que les partis politiques n’ont pas joué leur rôle et d’autres intermédiaires aussi dont vous êtes.
    La République est mal en point et si nous voulons la conforter et retisser ses liens avec la France, avec tous les français, ce n’est pas en ridiculisant une proposition, fut elle inadaptée à la crise que nous vivons.
    Très respectueusement, JFC

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Cher Monsieur, ce billet est une fable, un genre en-soi, pas une analyse objective (j’ai tenté de le faire dans des billets précédents). À lire ce texte à la lettre, comme un compte rendu de réunion, c’est passer à côté des intentions de l’auteur… Cela dit, précédemment, je faisais observer, ici même, qu’il fallait donner de la vitalité à l’expression démocratique au plan local, d’abord et surtout, en offrant la possibilité aux électeurs, en cours de mandat, sur des projets importants, de s’exprimer par la voie référendaire, dans des conditions juridiques évitant toute dérive démagogique et politicienne… Je pense notamment à des exemples comme la salle multimodale de Narbonne, la modernisation du parc des expos du Grand Narbonne, le projet d’aménagement de Sagnes à Gruissan. Si du grand débat pouvait sortir ce genre de proposition limitée au plus près de la démocratie locale, ce serait un plus incontestable. Mais je ne suis pas certain que les radicaux des GJ visent ce genre d’objectifs, somme toute raisonnable. Bien cordialement !

      Reply

  • Avatar

    dumas

    |

    Notre démocratie représentative va mal, je vous le concède.
    Qu’un référendum d’initiative citoyenne puisse “dégager” un Maire élu, m’est inconcevable.
    Relativiser une phrase du type :”un élu nul doit dégager” est pour moi suspect quelle qu’en soit la raison.
    C’est la négation absolue de la démocratie, c’est une dérive vers le fascisme.
    Il est en effet de bon ton aujourd’hui de considérer que tout vaut tout, la parole d’un Président et celle d’un gilet jaune, dès lors que les deux s’affichent en même temps sur les chaînes d’information permanente ou sur les réseaux sociaux.
    Non! tout ne vaut pas tout.
    Un site internet ne vaut pas 10 ans d’études d’un médecin.
    La parole d’un gilet jaune, même compréhensible, ne vaut pas l’expérience d’un Maire .
    Or, aujourd’hui, la parole est écrasée au point de tuer la valeur de celui qui la porte.
    Cette dérive participe à la mort de notre démocratie représentative.
    Le nier ou le minimiser pose le problème du champ d’analyse qui en sert de support.

    Reply

  • Avatar

    Martinez

    |

    Ce n’est que du bon sens Michel, peut-être réglerons nous ce problème dans un ou deux siècles.

    Reply

  • Avatar

    Pochon

    |

    Bravo pour le Buzz , car c’est tout ce qu’il faut retenir de votre façon de faire.
    Car de cette phrase lapidaire prononcée lors d’un débat n’a aucune vocation ni raison d’être prise en l’état, hors du contexte actuel.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      C’est une petite fable, comme je le précise (Mon Dieu qu’il est fatiguant de toujours préciser les choses …) à un commentaire précédent !?

      Reply

  • Avatar

    Violeta Martinez Auriol

    |

    merci . On peut aussi constater que les réponses suscitées par cet article ont , compte tenu du contexte , une certaine tenue .On pouvait craindre le pire .

    Reply

  • Avatar

    BECIL Alain

    |

    Jolie fable, ou pamphlet mais avec comme toujours l’objectif braqué sur des travers bien réels. je comprends que certains de vos commentateurs réalisent de manière excessive . On voit la paille dans l’oeil du voisin etc…….

    Reply

    • Avatar

      PICHON'

      |

      Parce qu’aller retenir d’un grand débat ce qui n’est somme toute qu’une petite paille , c’est juger d’un travers réel ? J’ai du mal à comprendre.
      Au mieux cette invective , fait á visage découvert et en public n’aurait jamais dû sortir de ce cadre. La mettre en exergue soit disant pour une fable , qui je le rappelle devrait s’être terminée par une morale, n’est et je le répète à nouveau uniquement pour faire le buzz , avec succès je le reconnais , puisque j’y participe même si c’est pour le dénoncer .

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne !Municipales2020 : "Je suis Narbonne", de monsieur Martinez, se coule dans "Je suis Marine", de monsieur Daraud.

Narbonne !Municipales2020 : "Je suis Narbonne", de monsieur Martinez, se coule dans "Je suis Marine"

  Alphonse Martinez est un de mes fidèles lecteurs Il commente régulièrement mes billets, aussi. Il y a quelques mois, dans la perspective des prochaines élections municipales, il a créé une[Lire la suite]
Carnet : semaine 38 !

Carnet : semaine 38 !

Lecture : Marcel Gauchet, pour Books (Hors série) : « La démarche critique se voulait libératrice. Mais elle a engendré une défiance généralisée à l’égard des faits les mieux attestés, des connaissanc[Lire la suite]
Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

      Dans mon billet du 9 septembre « Un rassemblement des forces de gauche, vraiment », j’écrivais ceci : «… Conséquemment, troisième remarque, cette plate-forme, dan[Lire la suite]
Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

        Extraits de sa postface Ce livre n’appartient que bien superficiellement à l’Histoire. S’il a surnagé, ce n’est pas pour avoir peint tels épisodes de la révo[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

  La préfecture de l’Aude a intensifié ses mesures de restrictions dans la lutte contre la sécheresse. (©Pixabay)  Discussion, hier, sur un trottoir, avec un candidat aux prochaines électio[Lire la suite]
Carnet : quatre notes  en passant…

Carnet : quatre notes en passant…

  Carnet : 2 Septembre. Le monde est une étrange et cruelle chose : le danger et la mort y sont partout. Nous l’habitons fort heureusement en aveugle, le parons quotidiennement d’illusions.[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :