Contre-Regards

par Michel SANTO

Michel Serres et la politique en 2025 ?!

 

imgres-copie-9.jpeg


Le philosophe Michel Serres a été reçu mardi dernier par le Premier ministre pour parler de la France de 2025. 2025! Au siècle de Google, du mariage pour tous et des robots domestiques autant dire dans un autre espace temps. Je dois avouer que je n’ai pas très envie d’y penser.

A cette date, en effet, si Dieu, et/ou (?) la biologie, me prête encore vie, mon esprit , ou ce qu’il en restera, sera plutôt concentré sur un au delà qui toujours me fut une source d’inquiétude et de peur, d’insouciance et d’espérance. Le commerce physique et intellectuel avec cette éternelle faucheuse, n’est-il pas le seul, au fond, qui nous fasse vivre et créer? On peut donc comprendre que je n’ai pas très envie de penser à ce qui pourrait se passer après cette date et notre philosophe, et futurologue officiel de surcroît, n’est pas près de m’y inciter. Voici ce qu’il nous dit de l’avenir politique:  “Dès le moment où il y a autant d’émetteurs que de récepteurs, c’est-à-dire autant de décideurs, je n’en sais rien encore, est-ce qu’il ne faudrait pas, par hasard, repenser la représentation politique ?”… “Le rôle du politique est d’écouter les mutations de la société.”  Eclairant, non ? Une succession de truismes et, dans la pire des interprétations, le politique réduit à un gouvernement hebdomadaire par un collège de sondeurs eux mêmes chapitrés par un oligopole de marchands mondialisés… Curieuse façon de penser pour un philosophe de “gauche”. Un vrai cauchemar !

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Georges Chassot

    |

    C’est incompréhensible! C’est un langage indigeste! Où en est la communication avec ceux qui devraient donner leur avis? Qu’est-ce qui est éclairant… la gauche droite, l’avant l’après.
    Quelle perte d’énergie!

    Voyez comment ça marche en Suisse…qui ne se laisse pas guider par le bout du nez par quiconque!

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Le langage politique est déjà assez incompréhensible, en effet. Alors quand un Michel Serres s’y met, bonjour les dégats…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de presse …

Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de

        Humour jaune ! Revue de presse locale – vite faite : un seul "canard" – ; et, stupéfaction à la lecture d'un article consacré à la visite du Haut Commissaire à l'[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : "Toujours plus" de pandores municipaux en haut des affiches électorales …

Narbonne ! Municipales2020 : "Toujours plus" de pandores municipaux en haut des affiches électorales

  L’air du temps est à l’environnement et à la sécurité. Et ma petite ville qui, pourtant, jouit d’un cadre de vie privilégié sans violences urbaines avérées, n’y échappe pas. Conséquemment,[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :