Contre-Regards

par Michel SANTO

Mieux vaut un « ave ! » qu’une volée de matraques.

Unknown-4  

Une note interne de leur direction supprime le quart de vin ou la bière lors des repas, et les CRS protestent.

 Didier Mangione, leur secrétaire national SGP-FO, en rajoute une louche, et y voit lui une déplorable atteinte à «la convivialité et aux traditions». Sur le coup, si je puis dire, j’ai cru lire du José Bové défendant des pandores new âge. Mais non ! Notre syndicaliste décidemment en verve en cette semaine sainte s’indigne plutôt qu’on veuille en faire « des curés, sans le vin de messe». Ce qui, au risque de le surprendre ravirait sans nul doute des paroissiens habitués à en prendre « plein la poire ». Mieux vaut un « ave ! » qu’une volée de matraques. Même à jeun!

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire