Contre-Regards

par Michel SANTO

Qu’en sera-t-il de la compétence « commerce » transférée au Grand Narbonne avant la fin de l’année ?

 

Halles de Narbonne

   

Depuis la loi NOTRe du 7 août 2015 (1), l’intervention en matière de « politique locale du commerce et soutien au activités commerciales d’intérêt communautaire » entre dans le groupe de compétences « développement économique » des EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale). Mais, à la différence des autres compétences, le législateur laisse à ces derniers le choix de définir les actions d’intérêt communautaire ; ce qui nécessitera une délibération du conseil communautaire, à la majorité des deux tiers de ses membres, au plus tard deux ans après l’entrée en vigueur de l’arrêté prononçant le transfert de compétence, soit au 31 décembre 2018. À défaut, l’EPCI exercera l’intégralité de la compétence transférée.

Ce qui serait la pire des situations pour une compétence qui devrait être partagée parce que couvrant un spectre d’actions, disons d’inégal intérêt pour une communauté d’agglomération, en outre « mal placée » pour les gérer de façon efficiente. En effet, les communes administrent des marchés couverts (Halles, comme celle de Narbonne, en photo d’illustration) ; financent des actions d’animation à vocation commerciale, des observatoires du « dynamisme commercial » et des « instance de concertation du commerce » ; des actions d’aménagement. Elles peuvent aussi préempter des locaux ou des fonds de commerce ; aider à l’installation des commerçants ; les accompagner dans la professionnalisation et le numérique, etc.

Dans ce contexte, plus la définition de l’intérêt communautaire – et la prise en considération du principe de subsidiarité –  sera précise et plus  la réalisation des actions envisagées sera aisée, pour le Grand Narbonne et les communes membres de cet EPCI.

Sans vouloir m’inviter dans la réflexion engagée par les élus de cette communauté d’agglomération, il me semble que la priorité devrait être donnée à la recherche d’effets de synergie avec ses autres compétences : urbanisme, habitat, – et ses schémas de planification (schéma de cohérence territoriale : SCOT, programme local de l’habitat : PLH…) – notamment, pour se traduire dans des politiques d’aménagement et de revitalisation dynamiques des centres villes et bourg – une priorité correspondant, de plus à celle de l’État (Action coeur de ville). Des politiques d’aménagement et de revitalisation, notamment commerciales, qui devraient amener les élus du Grand à insérer dans le SCOT des normes contraignantes – qui pourraient aller jusqu’à un moratoire – , afin de limiter l’extension de l’offre commerciale des grandes surfaces à la périphérie des centres urbains…

On comprendra que j’attends avec impatience le résultat des réflexions menées par nos élus qui, par leur audace et leur imagination, devraient, sans nul doute, nous surprendre…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

      Je ne connais pas ce monsieur El Assidi (dont la notoriété ne tient qu'à son statut de légataire universel de Charles Trenet), mais son rabachage perpétuel et plaintif [Lire la suite]
Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

            La quatrième de couverture de ce petit livre de Joël Baqué : "la mer c'est rien du tout"  (99 pages) édité chez P.O.L (excellente maison d'édi[Lire la suite]
Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

          Le projet de création d’un "Grand Port" à Port La Nouvelle projeté par la Région Occitanie et soutenu par le Grand Narbonne est entré dans une phase[Lire la suite]
Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein des partis et associations de gauche…

Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein de

      Une nommée Maryam Pougetoux a donc été élue représentante des étudiants à l’Université Paris IV pour y représenter l’UNEF. Depuis, elle occupe dans les médias et les ré[Lire la suite]
Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

      Je m'oblige à regarder les JT et les publicités qui les suivent pour ne pas me couper définitivement de cet "esprit public" modelé quotidiennement par leurs créateurs. [Lire la suite]
La tentation scissionniste chez les Radicaux fusionnés, fera-t-elle long feu ?…

La tentation scissionniste chez les Radicaux fusionnés, fera-t-elle long feu ?…

  Il y a chez nos "Radicaux" une culture de la scission-fusion qui n'est pas sans rappeler celle, quasi génétique, de la mouvance trotskiste :  la Révolution permanente, j'entends celle du c[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :