Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Bataclan’

Après le Bataclan, sur le chemin des plus belles intentions du Monde !…

 

   

La fille de Monsieur Patrick Jardin a été tuée, et avec elles de nombreux autres innocents, lors d’un spectacle donné au Bataclan, dans des conditions, on s’en souvient encore, ignobles ; un véritable massacre perpétré froidement par un commando d’islamistes agissant pour le compte de Daech. Depuis, il a, dit-il, la « haine » ; ce qu’on peut aisément comprendre, non ? 

Bruxelles! Et nous ne serions pas en guerre, et l’état d’urgence ne se justifierait pas, et…

2016-03-22t090707z_1722308714_lr2ec3m0pbkde_rtrmadp_3_belgium-blast

Personnels et passagers évacuent l’aéroport de Bruxelles, après les explosions mardi matin © Reuters


 

“Une double explosion a eu lieu à l’aéroport de Bruxelles vers 8 heures, dans le grand hall des départs. Au moins une personne est morte, et plusieurs sont blessées, selon un bilan provisoire. Une autre explosion est survenue à la station de métro Maelbeek, dans le quartier des institutions européennes. Aucun bilan n’est connu à l’heure actuelle. L’origine de ces explosions est pour l’heure inconnue.” C’est l’Info du Monde! Origine inconnue! Et ce au lendemain de l’attaque d’une mission de l’Union Européenne au Mali, cinq jours après l’arrestation d’un des kamikazes du Bataclan dans la banlieue bruxelloise. Un hasard sans doute!

Les parcs d’attraction de la mémoire …

121-1140x423

Voyage à Tchernobyl. «Nous allons faire le tour de la centrale et faire un arrêt à proximité des portes du 4ème réacteur avec la vue sur le sarcophage.» ©Ambroise Tézenas

 

D’ici quelques années, verra-t-on des bus décharger leur horde de touristes, appareils photo autour du cou, devant le Bataclan ou les anciens locaux de Charlie Hebdo ? Au Rwanda, à Dallas, à Tchernobyl, et bien sûr à Auschwitz, c’est déjà le cas. Ce tourisme ni vraiment mémoriel, ni totalement macabre est admirablement décrit dans ce reportage de Philippe Pujol publié par le site suisse d’information et longs formats Sept.info en septembre 2015.

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio