Contre-Regards

par Michel SANTO

“Autant bâiller aux corneilles…”

     

Unknown-3Je constatais, dans mon billet précédent, le mauvais coup porté à notre langue par « un barbarisme » venu de Chine et qui, par la complaisante et démagogique vertu de Messieurs Balladur et Lang vient d’être élevé au rang de « création linguistique »

Les journalistes, qui ne sont jamais en reste dans l’art du divertissement ,  présentent, à peu d’exception près, cette «  bravitude » comme l’égale, dans l’ordre du langage, de « l’urinoir de Duchamp » dans celui des arts plastiques. Une espèce mal définie de révolution esthétique, en quelque sorte. Une variante amusante de « branchitude » qui poussent ses cornes jusqu’en Poitou-Charentes, à La Crèche précisément, où est né, le délicieux « haut et creux ». Qui, n’en doutons pas, sera vite rejoint par son double, et vertigineux : « bas et plein » L’esprit moutonnier caractérisant nombre de nos concitoyens crétinisés par la purée médiatique, nul doute que ce virus ne se propage dans toutes les chaumières bobos. Dans sa correspondance avec Louise Colet, Flaubert écrivait, le 8 février 1852 : ”  À ce qu’il paraît qu’il y a dans les journaux les discours de Guizot et de Montalembert. Je n’en verrai rien ; c’est du temps perdu. Autant bâiller aux corneilles que de se nourrir de toutes les turpitudes quotidiennes qui sont la pâture des imbéciles “. Il voyait loin, et juste, le bougre!

Photo : Gustave Flaubert

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    cauchy

    |

    J’aurais écrit “bayer” (cf Larousse).Mais je n’irais pas contre Gustave.

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Gustave aurait-il fait une confusion? En ce cas, il était coutumier de la chose. Ainsi dans Madame Bovary : ” Pauvre petite femme! ça bâille après l’amour, comme une carpe après l’eau sur une table de cuisine.”

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :