Contre-Regards

par Michel SANTO

Archives de l’auteur

La folie langagière.

Logo Région Languedoc-Roussillon

Logo Région Languedoc-Roussillon

C’est l’été! C’est aussi le temps des festivals. En Languedoc-Roussillon comme partout en France, où pas un village, un hameau , une rue n’échappent à cette folie “culturelle “. Dans son dernier “opus”, dirait Tartuffe, le journal officiel ( numéro 31, son supplément ) de la Région présidée par G. Frêche, nous en donne la liste. Une liste qui vaut moins pour ” les évènements culturels” présentés que pour la nullité des commentaires les accompagnant. Nullité à la hauteur de la pensée et du vocabulaire, ne parlons pas du style, de son éditorialiste ( qui est ce cuistre? ), qui nous précise que ” l’ensemble de ces évènements est un atout fort ( évidemment! ) de notre territoire. Un atout d’enrichissement personnel….et aussi un atout touristique”  Ainsi nous est-il révélé que la force du ” Printemps des comédiens ” c’est : ” le juste assemblage entre tous les artistes invités et les formes conviées.” ( ?!…).

” C’est vrai que…”

C’est vrai que la matière sociale et politique aujourd’hui est déterminée par deux axes majeurs qui ne manquent pas de nous interpeller quelque part. Je veux dire, effectivement, que l’ouverture à gauche et la fermeture à droite posent le problème d’un positionnement politique pertinent pour une gauche ( ou une droite ) moderne qui resterait ferme sur ses fondamentaux… Cette problématique équation est à l’évidence la question déterminante pour sortir d’un questionnement où le désir d’avenir serait occulté par le désir d’en découdre. Contourner cet incontournable interrogation est donc une nécessité absolue. De sorte que, la courbe du chômage s’obstinant à ne point se redresser, la question existentielle de sa nécessité ne se pose plus. Etc, etc…

La rumeur.

IEUCAUHYEYOCAC3O1RYCAIF1RJJCACKD8SQCA9WXS9XCAI4A3JTCAKHWHSYCAP19908CA24U7VLCADP02FOCA5OE2I3CA9S4CQRCAFPC3B4CA2DADRRCA5D30ZLCA10BJH9CAYWDWU7CAO2F7U2.jpgLa rumeur, ce “plus vieux média du monde” (Jean-François Revel ), et le ressentiment sonnent de concert. Comme des cornes mal embouchées d’où s’échapperaient les notes épidermiques chuchotées par la malveillance idéologique et partisane. Portés par les quatre vents de la haine elles empoisonnent  les esprits . Ceux des crédules et des bigots. Et, comme des dames de petites vertus, offrent à petits prix des compensations libidinales aux amateurs fieleux de ragots. Puis, la dîme prise et le rot fait, s’en vont et s’en retournent dans leurs cages à préjugés…

La tête leur tourne!

La tête leur tourne. Aux dirigeants socialistes. Enfin, pas tous. Ils attendaient Sarko à droite toute et le voilà qu’il leur pique hommes et femmes.Et pas des moindre. DSK au FMI et Lang et d’autres sont de la dernière cuvée. Au grand désespoir de la partie la plus réactionnaire de l’UMP.Et de Bayrou aussi.Vidé de ses thèmes de campagne.D’ailleurs, on n’entend plus que B. Delanoe en ce moment.L’homme que Nicolas voudrait voir à la tête du PS.Pendant ce temps, Baylet négocie la réunification radicale.On le comprend! Il en a un peu marre de voir ses amis socialistes occuper des fauteuils ministériels et lui celui de la Dépêche du Midi,seulement…La refondation et la rénovation de la vie politique française est bien partie.Du grand art! Et tous les archaïsmes sont en train de voler en éclats.A droite et à gauche.Ouf!

Sur les pas de François-Xavier.

SKNCAR5CO76CAMAI58YCALPEL22CAP11KWVCAJXNRIRCAIQW0P8CATEWCAQCABQ3UY1CA6Z1XECCANA8QQBCAKM14FYCAA7UD2TCA610YD9CARDVFM7CAPVUYZPCAAWSRURCAVSJ7VACA1H0G2K-copie-1.jpg  Hier au soir, dans l’église de l’abbaye circestienne de Fontfroide, Jordi Savall nous donnait à entendre une musique et des chants où se croisaient l’Orient et l’Occident. Le fil de cette rencontre entre ces deux univers musicaux, Saint François-Xavier. Connaître était son désir. La lumière venant de l’Orient, sa route le mena en Afrique, puis en Inde et au Japon. Il finira sa vie en Chine, il avait 46 ans…
Les pages musicales de l’époque de François-Xavier choisies par Jordi Savall et Montserrat Figueras et interprétées par des musiciens associant la vieille europe, l’ orient et l’extrême-orient étaient de toute beauté.
Le ciel  aussi était à l’unisson. Merveilleusement étoilé. 
Si le monde est un livre, avec ce voyage musical nous en aurons lu quelques pages…