Contre-Regards

par Michel SANTO

Noir ou Rouge…

Tout le monde s’en prend à Marcel Raynaud, notre président cathare. Il accorderait des faveurs à ses proches amis politiques. Ce que faisaient aussi certains papes, et que la langue a consacré par le substantif : népotisme. Pour le premier des cathares audois, se faire ainsi admonester au motif d’abus quasi papal au profit de membres de sa famille politique a dû le crucifier. En l’espèce, le procès en inquisition qu’on lui fait est injuste. Où a-t-on vu, en effet, un sénateur recruter une assistante parlementaire par concours et qui, de surcroît, serait une adversaire politique ? Dans les « guignols de l’info », peut-être ! La démagogie à ce niveau de mauvaise foi se rapproche dangereusement du journalisme « people ». Non, plus sérieux me semble le reproche, qui lui est aussi adressé, de cumuler les mandats de  sénateur et de président du Conseil Général. Il est vrai qu’avant, Marcel, en bon progressiste, était contre. Et qu’aujourd’hui, en nouveau conservateur, il est pour. Danger ! C’est avec ce genre de comportement que l’on donne à nos concitoyens l’idée que la politique n’est qu’un théâtre d’illusions. Une farce… Et que pourraient leur venir à l’esprit d’envoyer tout ça “cul par dessus tête ” en plongeant dans le vide abstentionniste.Pour le plus grand profit des partis de l’extrême. Noir ou Rouge…

La mauvaise humeur de Patrick Nappez!

NarboPatrick Nappez est décidemment incorrigible. Michel Moynier s’inspire-t-il d’expériences de déplacements urbains alternatifs à la voiture individuelle réussies en Suède, que notre journaliste en déduit qu’il rechercherait une caution social-démocrate pour camoufler sa proximité politique avec l’U.M.P. Diantre !

Un crime symbolique.

Château de Peyrepertuse. C’était un après midi d’un mois d’août particulièrement venteux. La plage de Gruissan était presque déserte. À l’exception de deux couples qui s’occupaient à construire un château de sable. L’ouvrage achevé, une gamine se mit à sauter par-dessus tours, tourelles et murailles en criant « j’ai mon château cathare, j’ai mon…, j’ai mon… ».

Un beau ticket

S’il n’y prend gare, De Villepin va se retrouver à la gauche de madame Royal. Dominique ne veut pas du service civique obligatoire. Ségo et sarko, oui… Le premier ministre ne veut pas entendre parler des régimes spéciaux de retraites, nos duettistes en causent. L’autre matin, sur R.T.L, la candidate du PS affirme même que : «  La régularisation massive n’est pas une solution parce qu’elle lève des espoirs considérables dans les pays d’origine. On n’a pas le droit de faire cela, tant pour la dignité de ceux qui fuient la misère que pour la protection des équilibres économiques et sociaux dans nos pays » .Bien ! C’est Sarko qui doit être content … et Fabius qui doit se demander d’où peut bien sortir cette virago socialiste…C’est au karcher qu’elle nettoie le champ des idées, à gauche…Bénéfique pour le PS, hum ! Je ne suis pas loin de partager l’avis de Lionel sur ce point. Pour le moment, c’est la panique chez les éléphants, qui ne savent plus à quels cornacs se vouer. A droite aussi, c’est pas triste. La guéguerre est repartie. Du coup, M.A.M en experte de porte-avions en détresse se demande si une petite opération commando… Pathétique la dame avec ces airs de colonel à la retraite… En fait, si on y réfléchit bien, les français plébisciteraient un Sarko à L’Elysée et la Ségo à Matignon. Ou bien l’inverse . Un beau ticket.Et quel spectacle!

La valse des éléphants

En ces temps d’université d’été  rose, bleu, rouge et noire, ou le niveau des débats  sur les grands problèmes que devra résoudre la future majorité présidentielle tangente le zéro pointé, me vient irrésistiblement aux oreilles  la très subtile «  valse des éléphants » de Camille Saint-Saëns. 

Articles récents

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio