Dialogue humaniste…

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bonjour Monsieur ! Je cherche un refuge.
 
— Je ne suis pas agent immobilier, Monsieur.
 
— Vous m’avez mal compris, c’est d’une retraite dont j’ai besoin.
 
— Adressez-vous donc à une Maison ou une Caisse.
 
— Monsieur, vous vous moquez…
 
— Non, voyons…
 
— C’est de bienveillance, d’écoute, d’amour, à défaut d’amitié que d’urgence il me faut.
 
— Vous croyez en moi, mon ami ?
 
— Mais je vous aime, Monsieur !
 
— Alors prenez donc, mon brave ! (Et notre Homme de lui tendre un pistolet)
 
 
 

Sur deux petits « évènements » politiques d’après municipales rapportés par la presse locale…

     

Dans ma petite ville, j’ai lu, dans la presse locale, qu’un « membre du cabinet » du maire (Didier Mouly) dont le contrat n’avait pas été renouvelé, était complaisamment et faussement présenté comme celui qui aurait fait tomber à lui tout seul son prédécesseur (Jacques Bascou) en 2014, quand, sous la casquette départementale d’ANTICOR, il occupait tout son temps, non point à dénoncer des actes de corruption avérés, mais à flinguer tout ce qui politiquement ne lui convenait pas.

Articles récents