Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: “Comment Mouly veut mener ses Barques ?”

C’est le titre de l’article de Manuel Cudel dans le Midi Libre de ce jour ! Qui m’a fait sursauter . Le possessif d’abord : ses . Ses Barques ! Depuis quand ? Depuis quand en effet suffit-il d’être élu maire pour se voir attribuer ainsi un tel titre de propriété ?

Ce qui est sûr, par contre, et nous l’interprétons comme il convient, c’est que Didier Mouly ne les aime pas ces Barques là. Il les trouve, et ne cesse de le dire, catastrophiques. À l’inverse d’une large majorité de narbonnais et de visiteurs, qui, eux, pourtant, en apprécient l’élégante et moderne sobriété .

Trop minérales, il les trouve ! Comme les places de Florence et de toutes les villes italiennes, sans doute ? ” On va – donc -y mettre de l’eau et du mobilier urbain”, ” des jeux d’enfants et des fleurs “… nous annonçons -t-on . Et pourquoi pas des nains de jardin , des petits moulins et des fausses colonnes romaines en résine, tant qu’on y est . Nous retrouverions ainsi le statut de ville la plus kitsch de France!

Mais le pire est peut-être du côté des voitures. On semble les aimer en centre-ville, à présent. Ainsi prépare-t-on les esprits à la réouverture complète du Cours Mirabeau. Dans quel intérêt ? Aucun, sinon celui d’apporter son grain de sel esthétique (!) et faire plaisir à un ou deux commerçants riverains qui les regarderont passer en se bouchant le  nez.

D’ailleurs, elles sont déjà bien là ces chères bagnoles. Tiens, le Cagnard de Bourg , qui était jusqu’ici protégé par des bornes , est devenu un parking . Toujours plein, et sans P.V distribués : une aubaine ! Même le dimanche. Comme la place du Forum, elle aussi à présent dédiée aux voitures ventouses qui s’y collent sans impunité . Elle était pourtant belle ; elle ne l’est plus .

Dites moi monsieur le maire, c’est à cette image là que vous voulez que notre centre-ville ressemble ? Un mélange de jardin pavillonnaire et de garages à ciel ouvert …

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    mapiva

    |

    Sur quoi vous appuyez-vous pour dire que la majorité des narbonnais aime des Barques qui n’ont plus d’ame, dont le revetement est déjà sale, dont la passerelle ressemble à celles des autoroutes, dont les lampadaires font penser à des douches municipales, au fait où sont passés les anciens lampadaires?Oui il faut fleurir pour cacher la misère!!! Quant aux voitures en centre ville c’est désolant vous avez une autre idée?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bof ! J’observe, j’écoute et constate que oui , elles sont appréciés ces Barques. Et ce disant,je ne trahis ni mon passé, ni le présent en aimant le dépouillé, l’élégance et la légèreté de ces nouvelles Barques. Elles sont de leur temps, sans rien renier de ce qui les firent vivre à savoir une présence vivante d’amoureux de cette ville de tout âge et de toutes conditions, en nombre et visiblement content de s’y croiser. Je vis dans le cœur de cette Cité qui m’a vu naître, cher Monsieur, et je peux témoigner de la renaissance de ces Barques, si peu fréquentées ces dernière années, sinon par quelques rares personnes , toujours les mêmes … Des barques qui alors été longées d’hideux containers roulants en matériaux plastiques débordant d’ordures ménagères et de cartons, des Barques envahies tous les soirs par des bagnoles se garant dans les allées dans la plus grande anarchie, avec des terrasses déployant une variété invraisemblable de mobilier urbain sous des parasols vantant toutes les marques de glaces et de spiritueux possibles, des balustres en béton armé vieillis et des baraques à frites d’une laideur repoussante … des Barques pour tout dire laissées au fil de l’´eau, abandonnées à elles mêmes , maltraitées et si peu respectées …Faut-il être aveugle au point de ne voir dans ce qu’elles sont aujourd’hui qu’une réplique , à vous lire, d’une architecture stalinienne et berlinoise . Alors, je vous accorde le droit de ne pas les aimer ces Barques là, mais , je vous l’assure , beaucoup les aime, et plus que vous ne croyez …

      Reply

  • Avatar

    Jackie

    |

    J’avoue qu’à l’origine et parce qu’elles avaient été le témoin de mes souvenirs d’enfance puis d’adolescence, j’ai vu d’un mauvais oeil que l’on veuille relooker ce que je considérais alors comme mon terrain de jeux. Mais j’ai du me rendre à l’évidence et m’incliner devant le résultat en tout points magnifique. Une vraie réussite ! Minérale, il est vrai mais tellement épurée et empreinte d’élégance. Quel bonheur aussi que de les voir à nouveau fréquentées et pas seulement par la faune qui les avait investies. Car c’est une vraie dynamique que ces barques là ont influée au coeur de ville. En bref, je suis absolument conquise et n’aimerais pas que l’on revienne sur leur conception.

    Reply

  • Avatar

    dani7

    |

    Je vais apporter de l’eau à votre moulin cher Michel !
    Je ne suis à Narbonne que depuis 15 ans .Assez pour faire la différence et je suis adepte moi aussi de l’élégance épurée de ces nouvelle barques .
    Et j’en connais beaucoup autour de moi qui partage votre avis qui est le mien .
    fi des nostalgiques envers et contre TOUS …

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :