Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. La loi de la jungle au jardin de la Révolution…

Mowgli-livre-de-la-jungle-610x225


C’était hier, après-midi. Il faisait beau. Ciel bleu! L’air, doux, se prêtait à la flânerie. Les premières feuilles, vert tendre, des platanes, à peine vibraient. Mélancolie des premiers beaux jours! Et puis dans ce jardin public d’habitude si calme, des cris.

Des insultes, des menaces, des poings levés. Deux dames, dans l’enceinte d’une petite aire de jeux réservée aux petits enfants, saturée. Débordante de gosses et de mamans: les vacances! L’enjeux? une balançoire, toujours squattée. Un moment d’extrême violence, au milieu de tout ce petit monde passif, figé. Jusqu’à l’intervention, timide et crispée, du jardinier. La loi de la jungle dans un espace dédié à l’innocence et aux jeux. Beaucoup trop de “demandes”, trop de désirs insatisfaits. Et, dans les consciences, aucun principe social et moral pour “ajuster” les comportements à cette triste et banale situation. C’était hier, au jardin de la Révolution. Rien n’indique laquelle! C’était hier aussi qu’aux terrasses des cafés, ensoleillés, place de l’Hôtel-de-Ville, un peu plus loin, mais tout à côté, des corps s’étiraient, bras et gorges dénudés. Des rires fusaient…  

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Karine L

    |

    Malheureusement nous manquons cruellement d’aires de jeu pour nos jeunes enfants à Narbonne, ajouté à une incivilité qui ne fait qu’augmenter dans un contexte social et économique difficile pour chacun, ceci entraîne cela et le constat est bien triste.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :