Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. On n’y abat pas que des lapins et des perdreaux…

le-platane-qui-genait-l-entree-des-bus-a-ete-abattu-tres-tot_530279_516x343

Mon ami d’enfance, Maryse, habite au deuxième étage de l’ancien immeuble dit du Kursaal. Détruit et reconstruit en 2003, durant cinquante ans, le Kursaal alternera cinéma et théâtre et les plus grands se produiront sur sa scène. Aujourd’hui, ses propriétaires et locataires râlent comme taupes au soleil. Les platanes leur mangent le jour. Dès 14 heures, hélas! il fait nuit! Des missives sont parties à la mairie pour qu’on leur fasse une coupe  définitive, dans le style légionnaire, au ras, comme au Palais du Travail, mais rien n’y fait: les platanes bourgeonnent. C’est donc avec la plus grande bienveillance que je me fais l’écho de ces malheureux naufragés de la lumière, qui ont la malchance d’habiter dans ces “hôtels particuliers”, et que je vous demande, monsieur le Maire, de bien vouloir étêter, tronçonner et envoyer dans la décharche publique, par toutes les voies municipales possibles, ces restes majestueux d’une époque révolue, où l’ombre des platanes de mon enfance était le signe manifeste d’une grande et belle civilisation urbaine… La célérité avec laquelle vous avez exécuté cet arbre, au petit matin, à l’heure du laitier, d’une indécente provocation pour des grincheux retardataires de mon espèce, à deux pas de votre cabinet, est pourtant l’indubitable preuve de votre grand sens des responsabilités, C’est donc avec respect  et impatience que j’attends l’ouverture de ce grand chantier municipal. Le massacre arboricole de nos boulevards ne saurait en effet attendre le début du printemps….

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • Avatar

    Franck Coursan

    |

    et ce n est vraiment pas un arbre qui genait je conduit des cars et cet arbres ne m a jamais gené

    Reply

    • Avatar

      Bernard-Mery de Vargas

      |

      Oui Franck Coursan mais toi t’es un maître dans ce domaine. Ceci dit, il semble qu’effectivement les chauffeurs de bus n’étaient pas génés. Peut-être rasé un peu vite celui-là?
      Maintenant les riverains du Bd Gambetta, ils croient quoi? Un platane en moins leur donnera 45mn de soleil en plus en pleine pause déjeuner. S’ils voulaient du soleil, ils pouvaient choisir d’habiter ailleurs. Les platanes étaient là avant eux!
      Et pis c’est tout, comme dirai Lucas.

      Reply

  • Avatar

    STEPHANE ERARD

    |

    Whaou…ça fait quand même super court la coupe de cheveux ! Là on ne fait pas dans le détail, comme au bon vieux temps (que je n’ai presque pas connu) du service militaire. Il ne ferait pas bon être beatnik en 2015 à Narbonne.

    Reply

  • Avatar

    Stéphane Erard

    |

    Whaou, ça fait quand même super court la coupe de cheveux ! Un peu comme au bon vieux temps (que je n’ai presque pas connu) du service militaire. Il ne ferait pas bon être beatnik en 2015 à Narbonne.

    Reply

  • Avatar

    Didier Jean-Charles LABRO

    |

    J’aime les arbres et particulièrement nos platanes.
    Je ne suis pas comme Michel Santo habité par les souvenirs de mon enfance, puisque
    Parisien venu passer ma retraite à Narbonne.
    Mais tous les 4 ou 5 ans, je déplore la tonte “au carré” de ces arbres qui, s’ils me privent d’ un peu de lumière, ont le mérite d’apporter en été sur ma loggia une ombre bienveillante.
    C’est malheureusement le cas cette année sur le Boulevard Ferroul.
    Je prends mon mal en patience; l’an prochain, la Nature aura repris ses droits.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Et moi donc! Merci pour votre subtil et rafraîchissant commentaire…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scènes de la vie narbonnaise :  et d'un certain état d'esprit bien français !

Scènes de la vie narbonnaise : et d'un certain état d'esprit bien français !

      Devant chez moi, un gros chantier de rénovation urbaine : réfection et embellissement des trottoirs, chaussées et places du quartier délimité par précisément la place des Q[Lire la suite]
Ces sinistres processions qui nous rappellent tant d'autres époques…

Ces sinistres processions qui nous rappellent tant d'autres époques…

        Des hommes et des femmes qui défilent sur une avenue, dans la nuit, flambeaux tendus vers le ciel. Au premier plan, certains portent des gilets marqués du sigle d[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand Narbonne ?

Narbonne ! Municipales2020 : Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand

    Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand Narbonne ? La question est rhétorique, évidemment, et la phrase faussement interrogative. Bertrand Malquier n’est [Lire la suite]
La démocratie peut-elle survivre à la haine?

La démocratie peut-elle survivre à la haine?

            Extraits de l'analyse de Dominique SCHNAPPER, publiée dans la revue en ligne TELOS. L'intégralité de texte est (ici) «Dans la démocratie,[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Que nous disent Aliot et Daraud ?

Narbonne ! Municipales2020 : Que nous disent Aliot et Daraud ?

  L'Indépendant. Cliquer sur l'image pour accéder au site du journal.    Le député du Rassemblement national, Louis Aliot, qui brigue la mairie de Perpignan, était avant-hier dans [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

      Et de huit ! Qui ? Un nommé Perello ! Son programme : « le plus plus gros » de tous les temps. Avec, en tête de gondole, une faculté de médecine ; la création de 10 000[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :