Contre-Regards

par Michel SANTO

La guerre contre la barbarie est une guerre juste!

Unknown

“Je suis Alan Henning, à cause de la décision de notre Parlement d’attaquer l’État islamique, en tant que Britannique, je vais payer le prix de cette décision.” Dans une vidéo diffusée vendredi 3 octobre, les djihadistes du groupe djihadiste État Islamique du Levant (EIL) ont revendiqué l’assassinat de l’otage britannique Alan Henning, capturé en décembre 2013 alors qu’il accompagnait un convoi qui acheminait de l’aide médicale dans un hôpital du nord-ouest de la Syrie. L’horreur! Encore! Et que dire, sinon les mêmes mots écrits quand la victime d’un même acte aussi vil qu’odieux s’appelait Hervé Gourdel:

” Un acte qui signe une déclaration de guerre à tout ce qui fait notre civilisation. Par ce geste, “l’homme occidental”, selon les propres termes des “décapiteurs” est réduit à l’état d’animal, et toute arme dans toute situation est légitime pour l’abattre. Nous sommes bien entrés dans une guerre contre la barbarie absolue. Les musulmans de France, comme nos compatriotes des autres religions, “horrifiés” mot du CFCM, centre français du culte musulman, le disent aussi. Il nous faut donc combattre sans l’ombre d’une hésitation et sans arrière pensée ces tueurs “d’humanité”. Dans cette circonstance nous devons donc marquer notre union et notre solidarité en nous plaçant derrière le gouvernement sans l’ombre d’une arrière pensée. Cette guerre en Irak, au côté de nos alliés et des États arabes concernés, à la demande des irakiens et en réponse au génocide commis envers ses minorités chrétiennes et musulmanes, cette guerre est une guerre juste…

Que dire

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Eric AKAFFOU

    |

    Guerre juste certes, mais guerre perpétuelle. Pour lutter contre le terrorisme, on devrait prendre une mesure universelle d’interdiction. Interdit d’évoquer le moindre acte terroriste dans la presse, quelle qu’elle soit. Et si des images apparaissent tout de même, montrer les autres décès de mort naturelle, d’accidents de la route, etc. Et dire aux terroristes: vous en avez tué 1, nous sommes 70 millions!

    Reply

  • Avatar

    Raynal

    |

    Je n’aime pas le terme de “juste guerre” qui a si souvent servi dans la passé pour couvrir des buts qui l’étaient moins…Je dirais plutôt que les fous sanguinaires auxquels nous sommes confrontés ne nous laissent pas d’autres choix que la guerre….Mais le terme de guerre qui, comme toujours, fera des victimes innocentes et qui sera une épine de plus dans le pied de l’humanité, ne peut cohabiter avec le beau mot de justice…..Ce n’est qu’une question de mots puisque, bien évidemment, nous sommes d’accord, Michel, mais les mots aussi sont quelquefois en guerre….

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :