Contre-Regards

par Michel SANTO

La société du vide parée de lin blanc fonctionne au carburant de la haine et du ressentiment. Elle fait peur !

           

     

Un insoumis traqueur de « fascistes planqués », filme un individu casqué tabassant un manifestant place de la Contrescarpe au moi de mai. Le Monde tombe, par le plus grand des hasards,  sur cette vidéo, mobilise ses équipes au chômage technique, et, re-hasard bingo !  lance sa « bombe » – politique – à fragmentation en pleine saison estivale : la petite frappe déguisée en faux flic est un nommé Alexandre Benalla, chargé de la sécurité d’Emmanuel Macron.« Le feu » , violent, depuis, embrase tous les cerveaux sur la toile et les médias. Affaire d’État, Benallagate, Barbouzerie, SAC… L’Élysée (il faut entendre Macron lui-même, évidemment !) savait et n’a rien fait etc. Un tohu-bohu d’amplifications, déformations, interprétations, préjugés, mauvaise foi, ressentiment, haine, procès à charge, intérêts dissimulés, double et triple langage. Et d’ainsi lire sous la plume d’intellectuels autoproclamé que cet événement révélerait des turpitudes sexuelles du Chef de l’État. D’autres que son intention était de le nommer sous-préfet, ou chef de je sais quelle direction policière. Manque dans la liste, mais pour combien de temps encore, une ambassade prestigieuse ou la présidence du Conseil Constitutionnel (je plaisante à peine !), la jungle médiatique faisant feu de tout bois pour alimenter cette vulgaire et ridicule actualité – le dernier scoop étant l’annulation forcée du mariage de ce pauvre Alexandre. Les chevaliers blancs de blanc de la caste politique d’opposition enchaînant des demandes de démission à la pelle. Comme si l’emploi du temps – et son usage – de ce genre d’individus « douteux », de « sous Rambo », que l’on trouve sous tous les régimes, était directement géré par le Président Macron. Les virer d’ailleurs demanderait un travail titanesque tant ils hantent tous les étages de notre « société de connivence » (iI faudrait vider la moitié de tous les cabinets de toutes les administrations publiques : État et collectivités publiques de droite et de gauche), pour commencer…) Bref ! tous ces commentateurs de cette chaude actualité sur la « toile », me font irrésistiblement penser à ce pathétique Neymar sans inspiration qui, durant cette dernière coupe du monde, se tordait de fausses douleurs en faisant de comiques roulades… La société du vide et de l’imposture fonctionne au carburant de la haine et du ressentiment. Elle fait peur !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (12)

  • bossis

    |

    Tu m’apprends des choses que je n’avais pas lu. et qui en disent davantage sur ce qu’on trouve sur les reseaux sociauxT que dur les faits.toutefois tu passes quand même bien vite sur le fait qu’un pinpin s’habille de police pour casser la gueule à des gens sans aucun mandat. Seul l’état est détenteur de la violence légitime. Ce fait à lui seul est grave et s’il n’engage que quelques personnes doit être dénoncé comme tel et on peut noter le retard à l’allumage du cabinet de la présidence de la république et s’interroger sur une présence à un événement qui a semblé acceptable à ceux qui l’ont autorisé. Je ne vois pas plus loin. mais je suis un homme simple. Et cela n’engage pas bien évidemment l’exécutif mais un groupe politique qui a fait une erreur de recrutement comme d’autres avant lui. Beuve mary parlait des faits, rien que des faits et les faits sont têtus. En l’occurrence ils sont simples et relèvent semble t-il de la justice. Du nouveau monde comme de l’ancien.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Que ces faits relèvent de la justice est une évidence. Et je les caractérise pour ce qu’ils sont et non comme on voudrait qu’ils soient. Ce qui me permet d’élargir la focale et montrer les mécanismes à l’œuvre dans une société (et un individu) du vide où la haine et le ressentiment seuls en constituent le moteur.

      Reply

  • Frederique Berge

    |

    Trop facile ! Cela s’est toujours fait etc,etc…Je croyais que nous étions entrés dans le nouveau monde. Visiblement non et pourquoi donc le chef de l’état recrute un barbouze alors que sa protection est assurée officiellement par des gens dont c’est le métier ? Pourquoi l’article 40 n’a pas été mis en oeuvre par ceux qui savaient et notamment le ministre de l’intérieur ? Tout cela montre qu’il y a quelque chose de pourri dans le royaume. Je précise que je ne suis nullement  » France insoumise » mais une citoyenne vigilante qui défend la démocratie et l’etat de droit.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Comme vous, laissons donc la justice faire son travail. Cela dit, sur un plan strictement procédurier, le Ministre de l’intérieur, n’était pas celui qui pouvait faire jouer l’article en question, à l’inverse si cela était constaté, le supérieur hiérarchique de ce Monsieur, oui. Mais tout cela ne change rien à mon analyse qui ne vise pas seulement un événement somme toute classique dans l’histoire de notre République. Et récemment encore… Comme le titre de ce billet, qui est aussi sa conclusion, plus grave en effet est l’état psychologique d’une nation où le vide politique et spirituel qui l’habite est alimenté par la haine et le ressentiment que les médias et le politique, incapables de produire autre chose qui donne sens à notre peuple, entretiennent…

      Reply

  • Aribaud andre

    |

    La seule question qui vaille à mes yeux
    Écoutons la différence entre Ancien monde et Nouveau monde?

    Reply

  • Polo

    |

    Michel Santo.
    Vous semblez être très au fait de cette affaire: pour vous c’est l’admininistration qui a imposé ce factotum au Président.
    Tout la faute incombe donc à ce corps.
    Pour info :Beuve Mery exigeait que toutes les informations soient vérifiées 3 fois de 3sources différentes officielles ou privées surtout celles qui remontaîent des dinner en ville. C’est pour laisser du temps à ces vérifications que son journal ne pouvait sortir qu’a 13h!
    Ça a semble t’il beaucoup changé aujoud’hui.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      « Pour vous c’est l’admininistration qui a imposé ce factotum au Président.
      Tout la faute incombe donc à ce corps. » Mais enfin, je n’ai pas écrit une seule ligne qui justifierai cette interprétation !

      Reply

  • Corcia

    |

    Vous avez raison,
    Toute cette affaire ne mérite pas tant d’encre
    Cette curée de tous bords n’est pas le fruit de la démocratie, mais la furieuse débandade d’obscurs intérêts personnels, politiques ou autres .

    Reply

  • Delahais

    |

    Cette dérive est inacceptable le recours à la violence est insupportable. L’ usurpation ne peut pas être tolérée mais j’aimerais bien savoir pourquoi il s’est acharné sur cet individu . Derrière le scandale il y en a peut-être encore un autre.

    Reply

  • alain Bécil

    |

    Je vous suis avec beaucoup de plaisir et partage beaucoup de vos avis mais là je ne vois pas trop où vous voulez en venir. Ce jeune homme de 26 ans arrivé très rapidement très haut, dérape au cours d’une mission qui lui était assignée. On se rend compte qu’il a outrepassé ses fonctions en trichant sur ses accréditation et tout ça pourquoi? faire le coup de poing avec une femme ou un manifestant?Quoi de plus normal aujourd’hui avec nos media actuels, dans lesquels j’inclue les réseaux sociaux et les plates formes de vidéo, de constater l’ampleur que prend cette affaire. Comment ne pas s’interroger devant le parcours hors norme de ce garçon? Comment ne pas s’inquiéter, en constatant images à l’appuie, du manque de self control du chargé de sécurité auprès du président? Comment ne pas douter de notre état de droit quand ce jeune homme pourtant au fait de la vitalité des images, se permet ce genre de gestes? Comment ne pas douter d’un président qui avait au moment de son élection suscité tant d’espoir tant il amenait de la fraicheur? Et bien oui les media ont oublié le fond pour la forme et le racoleur mais comment les en blâmer tant l’exemple donné par le plus haut de l’état nous montre une légèreté et un amateurisme coupable. Comme dit une expression populaire quand on veut jouer au C.. , on gagne.

    Reply

  • baleine_rieuse

    |

    Je cite MICHEL SANTO « Les virer d’ailleurs demanderait un travail titanesque tant ils hantent tous les étages de notre « société de connivence » (iI faudrait vider la moitié de tous les cabinets de toutes les administrations publiques : État et collectivités publiques de droite et de gauche), pour commencer…) » et je cite ENCORE MICHEL SANTO  » J’ai exercé diverses fonctions au sein du Ministère de l’Industrie avant d’occuper celle de Directeur Général Adjoint à la Région Languedoc-Roussillon »
    On sent que vous avez du métier en la matière….
    Ah il est beau le nouveau monde que prône le gourou de votre grand ami député Péréa…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Disons que, par expérience professionnelle, ce monde là ne m’est pas inconnu😄 Pour votre info, et comme vous le notez opportunément dans votre commentaire, je n’ai jamais exercé dans un cabinet de quelque exécutif territorial que ce soit…😇

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

  Narbonne, vendredi 23h 30   Depuis ce matin, Alain Perea se fait tirer comme un lapin sur les réseaux sociaux. À ses trousses, des milliers de "fusils" venus des quatre coins du[Lire la suite]
Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :