Contre-Regards

par Michel SANTO

Le dessous des cartes de la candidature Alary à la présidence de la Région Languedoc-Roussillon.

images

Je ne résiste pas à livrer ici  les propos du  conseiller régional Ferdinand Jaoul qui assistait à une réunion cruciale au cours de laquelle Navarro a fait part de son retrait et de son choix pour Didier Codorniou. Propos qui confirme bien, contrairement à ce que je peux lire depuis le retrait de ce dernier, que l’hypothèse  de la candidature du maire de Gruissan, que j’évoquais dans mes premiers billets sur ce sujet, était bel et bien sur la table, enfin sous ! Les voici : « Le groupe compte 31 élus et nous étions 8. En début de séance, Robert nous a dit que l’affaire était pliée pour lui, qu’il ne serait pas devant et que ce serait Didier (Codorniou) J’ai pris la parole et je lui ai demandé avec quelles voix il comptait faire élire Codorniou dès lors qu’une majorité d’élus de gauche s’étaient déjà prononcés pour Damien. Il était manifeste qu’il lui faudrait le soutien de toute la droite et celui du FN. J’ai alors coupé court à la discussion et j’ai quitté la salle pour aller apporter mon soutien à Alary. » C’est donc bien cet épisode qui a contribué à emporter la décision de Didier Codorniou . Pas de divisions, et conséquemment d’ouverture à gauche, le repli défensif s’imposait à Codorniou dans un combat finalement lui aussi sans grand intérêt pour les prochaines régionales. On aura donc assisté à une lutte de vieux crocodiles fatigués se regroupant autour d’un président de Conseil Général parfaitement représentatif d’une culture politique  liée à une institution – le Département- elle aussi du passé et condamnée, à brève échéance, à disparaître … La partie continue donc !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Articles récents

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Illustration : journal l'Humanité.  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapar[Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :