Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Elsom’

Chronique de Narbonne. Rocky Elsom abat ses cartes, et ses opposants…

306533-rocky-elsom-wallabies

Fin de match entre Rocky Elsom et l’équipe constituée de chefs d’entreprises, de dirigeants sportifs, d’hommes politiques et de journalistes locaux qui voulaient (veulent toujours!), quoi qu’ils en disent, le virer d’un club dont il possède pourtant plus de 90% des parts. Une équipe qui croyait détenir son joker financier, une sorte de “mystificateur” à l’étrange pedigree, mis sur le marché  par un ancien président du RCNM, et présenté par son “comité de parrainage” comme un “émir” du Qatar possesseur de “fonds” richement dotés en pétrodollars, dont j’avais, ici-même, pourtant, dans mon premier billet consacré à ce fantaisiste conte oriental, montré à quel point il était aussi crédible qu’un chameau s’exerçant au patinage artistique.

Chronique de Narbonne. RCNM: finies les fantaisies orientales, place au western australien…

images

Pour ceux qui ont lu mes chroniques précédentes sur cette affaire, la pitoyable “sortie” du faux qatarien, mais vrai français, dirigeant d’un faux “fonds” du Qatar installé sur l’ïle de Man, un paradis fiscal, dans l’organigramme duquel il n’apparaît tout simplement pas, point de surprise. Le scénario écrit par une petite équipe d’anciens dirigeants du RCNM était, en effet, d’une nullité affligeante et l’acteur principal, dans le rôle d’un sauveur financier exotique, aussi peu crédible qu’un chameau sur une banquise. Que certains, dans le petit monde sportif, politique, entrepreneurial et médiatique narbonnais aient accompagné, soutenu et promu ce mirage, est  encore plus consternant.

Chronique de Narbonne: Non! le Qatar n’a pas l’intention d’investir dans le RCNM (suite)

Hier, après que j’aie publié un nouveau billet sur le pseudo Fonds du Qatar qui prendrait des parts dans le capital du RCNM, j’ai pris connaissance, alerté par un tweet de Frédéric Bernes sur mon compte, d’un article (1) publié par ce dernier dans l’Équipe (édition abonné) fort instructif. Extraits:

Un jour viendra où Jihad Manai devra retourner ses cartes. Pour le moment, il faut se contenter de sa parole. Samedi matin, par téléphone et sous numéro masqué, l’homme, patron du Qatar Investment Fund, a une révélation à faire : «Je peux vous annoncer que Rocky (Elsom, actionnaire à 95 % du Racing club de Narbonne, 7e de Pro D 2) et moi-même avons trouvé un accord pour unir nos forces. Je vais entrer au capital du Racing.» Depuis, «l’information”  a été relayée un peu partout, mais trois jours plus tard, aucune confirmation n’est venue consolider les dires de Manai. Au club comme à la mairie, c’est silence radio. Nous n’avons pas non plus vu passer un communiqué de presse officiel de l’acheteur. «C’est normal, assure Jihad Manai.

Chronique de Narbonne. Non! le Qatar n’a pas l’intention d’investir dans le RCNM…

images

Depuis le début de cette affaire où le RCNM se trouve au coeur d’un enjeu politico-sportif et financier, je ne cesse de dire et d’écrire que, contrairement à ce qui est régulièrement et abondamment colporté par la presse locale, comme encore lundi (et complaisamment rapporté par diverses “personnalités”  locales intéressées), le Qatar n’est en aucun cas partie prenante d’une éventuelle participation financière dans le club narbonnais. Tout investissement dans le sport, en France, venant du Qatar passe en effet par  l’actuel propriétaire du PSG. Et, dans cette société d’investissement, personne n’a jamais entendu parler de Jihad Manai, présenté pourtant, dans le petit “mundillo” narbonnais, comme un émissaire de fait de ce puissant fonds d’investissement moyen-oriental.

Chronique de Narbonne. RCNM: J’ai même entendu mon chien miauler…

images

Bon, allez, je vais encore faire du mauvais esprit! Ce sont les derniers échanges , notamment, entre Elsom et les soutiens du pseudo fonds qatari – c’est à dire toute la classe, ou presque , politico-sportive, ou sportivo-politique – au choix! -, de Narbonne, au sens large – géographique – du terme – mais à l’horizon limité  – qui m’y poussent.

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio