Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Marcel Gauchet’

Marcel Gauchet : “La droite française retrouve le sillon gaulliste”.

marcel_gauchet_pays_sipa


Entretien accordé par Marcel Gauchet et publié dans l’édition “abonnés” de la Matinale du Monde, de ce jour. Version intégrale :

La victoire de François Fillon vous a-t-elle surpris ?

Oui. J’avais remarqué, comme tout le monde, que François Fillon s’était nettement imposé lors des débats télévisés entre les candidats de la primaire, mais je ne pensais pas que l’électorat de droite pouvait se montrer aussi stratège. Il est en général plus fixé dans ses choix. Or, là, il a procédé à grande vitesse et au dernier moment, en fonction de cette offre d’un troisième homme qu’il n’avait pas vraiment perçue, à un calcul de réduction des inconvénients des deux grands favoris : Sarkozy, trop clivant, Juppé, trop consensuel.

“St Denis: Ma ville à l’heure islamiste” par Fewzi Benhabib …

Cet article écrit par Fewzi Benhabib avec Daniel Bernard a été publié dans Marianne, le lundi 16 novembre, soit avant l’assaut du mercredi et a été écrit avant les attentats. Fewzi Benhabib, membre de l’Observatoire de la Laicité de St Denis (OLSD), habitant depuis 20 ans à St Denis après avoir fui les islamistes en Algérie, a souhaité partager son article sur le blog Saint-Denis Ma Ville (le numéro de Marianne n’est plus en kiosque). Les  attentas de Paris lui ont donné une résonance nationale…

Vous trouverez l’intégralité de l’article en format pdf en cliquant sur le lien en bas de cette page.

« Le fondamentalisme islamique est le signe paradoxal de la sortie du religieux »: Marcel Gauchet.

DDM MICHEL VIALA CONFERENCE DE MARCEL GAUCHET A LA FACULTE DE DROIT A L'INITIATIVE DE LA FONDATION DE LA DEPECHE MARCEL GAUCHET DSC_5051.JPG  

Le philosophe et historien Marcel Gauchet revient sur les origines de la violence terroriste. Entretien avec Nicolas Truong. Le Monde 22 novembre 2015. L’intégralité de la version “abonnés”. À lire…

Comment penser les attaques du 13 novembre et ce déferlement de haine ?

Marcel Gauchet. Cette violence terroriste nous est spontanément impensable parce qu’elle n’entre pas dans nos grilles de lecture habituelles. Nous savons bien sûr que c’est au nom de l’islamisme que les tueurs agissent, mais notre idée de la religion est tellement éloignée de pareille conduite que nous ne prenons pas cette motivation au sérieux.