Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Pays Cathare’

Des cercueils pour la promotion touristique de la Haute Vallée de l’Aude!

ce-seront-les-produits-phare-de-demain-qui-bousculent-une_596103_516x343

Lilian Sanchez propose des services innovants dans un secteur où la seule issue du client est le cimetière. Dans une boîte ou une urne! Il paraît que les familles recherchent désormais une certaine personnalisation des cérémonies, des monuments, des plaques et des hommages. Aujourd’hui, ce jeune créateur plein d’imagination, propose une personnalisation des cercueils d’inhumation et de crémation, notamment. Avec son épouse Bérangère, deux décors exclusifs représentant « Couiza Haute Vallée » et « Limoux, avec sa vigne et son carnaval », sont déjà dans leur catalogue. Dans l’article qui fait état de cette remarquable initiative entrepeunariale, il n’est cependant pas précisé  si le sponsoring des modèles de cercueils offerts à la vue des lecteurs de l’Indépendant était assuré par le Comité Départemental du Tourisme de l’Aude sous la marque “Pays Cathare” … Je brûle de le savoir!

Photo/Cathy Mercier-Esquirol. Dans l’Indépendant, en lien ci-dessus.

Chronique de Narbonne. Un “Catharland” entre Capendu et Douzens!

Picquigny_(28_juillet_2009)_Chevaliers_du_Roc_Blanc_1

Ce n’est pas un gag!  520 millions d’euros d’investissement pour la création d’un parc à thème entre Capendu et Douzens, soutenu par la communauté de communes Piémont d’Alaric et financé par l’Arabie Saoudite. Avec plus de 2 000 emplois à la clef. C’est la Dépêche du Midi qui nous livre l’info, ce matin.

Depuis des mois, donc, Philippe Rappeneau et plusieurs hommes d’affaires, soutenus par le préfet Louis Le Franc jusqu’à son départ, travaillent à la réalisation de ce projet. «Le site comprendra un parc sur le thème des Cathares et des chevaliers templiers. Il sera complété par des hôtels étoilés, une université de la vigne et du vin, un pôle d’enseignement supérieur, un centre de vacances» dit le maire de Douzens. L’affaire est à ce point avancée que des contacts ont été pris avec le groupe Vinci afin de créer une bretelle routière entre le parc et l’autoroute A61. «Ce projet sera entièrement financé par des fonds privés», souligne Philippe Rappeneau.

Chronique de Narbonne. Pourquoi donc le tourisme est-il en crise dans le département de l’Aude?

logocdt11

Le tourisme a connu, en 2014, dans notre département de l’Aude, une troisième année consécutive de baisse de la fréquentation. Un constat plus qu’alarmant fait lors de l’Assemblée Générale du 23 juin par Sébastien Pla, le président délégué de l’Agence Départementale du Tourisme. Et, dans cette tendance générale, des facteurs particuliers à tout le moins inquiétants: un fort recul de la clientèle européenne dans l’hôtellerie – une clientèle à pouvoir d’achat élevé -, avec, notamment, la baisse des Néerlandais (- 22 %), des Belges (-13,7 %) ou encore des Anglais (-9 %)… et une fréquentation du mois de juillet 2014, très en dessous de la moyenne de la décennie 2004-2014.

Un crime symbolique.

Château de Peyrepertuse. C’était un après midi d’un mois d’août particulièrement venteux. La plage de Gruissan était presque déserte. À l’exception de deux couples qui s’occupaient à construire un château de sable. L’ouvrage achevé, une gamine se mit à sauter par-dessus tours, tourelles et murailles en criant « j’ai mon château cathare, j’ai mon…, j’ai mon… ».

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio