Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘RCNM’

RCNM ! On ne peut plus se contenter “d’ouvrir des parapluies”. | Contre-Regards.com

62033636


De retour d’Aurillac, la capitale du parapluie, avec une troisième défaite dans les bagages, les nouveaux dirigeants du RCNM ouvrent à présent les leurs. Ce serait la faute de R. Elsom ! Il aurait laissé le club en ruines … Sauf que, indépendamment d’autres raisons, ce sont bien les « sponsors narbonnais » qui, en retirant leurs “billes”, ont acculé les « Australiens » a une augmentation de capital pour en prendre la majorité et s’assurer ainsi la direction du club.

RCNM ! Une communication audacieuse | Contre-Regard.com

maxsportsworldtwo409695


“L’union sacrée” pour la promotion du RCNM à des limites que la passion politique entend bien respecter. Du côté des politiques, en effet, on ne joue pas toujours groupé.  C’est du moins l’image donnée vendredi dernier – Narbonne recevait Albi – par la composition de la loge d’honneur du Parc des Sports et de l’Amitié. 

RCNM: Mr Archilla ne servirait-il des messes que pour ne rien y dire | Contre-regard.com

rcnm-conseil-campagne

Studio DEFACTO. Agence de communication Narbonne.


«Je vais aller doucement et je me répéterai s’il le faut»[1] a annoncé en préambule de sa dernière conférence de presse le tout nouveau président de la SASP du RCNM, Bernard Archilla. Ce qui est exact… pour la répétition bavarde! Jamais, en vérité, dans l’histoire récente de ce club il n’y eut autant de petites messes informatives depuis son installation aux commandes du club ; à l’inverse de son prédécesseur, qui lui n’en faisait pas, mais pour un résultat tout aussi équivalent. On n’y apprend rien d’autre, en effet, qui ne circule depuis des lustres autour des « tonneaux des Halles » et de certaines terrasses de cafés. Résumé : «Des règlements et engagements financiers ont été pris juste avant notre arrivée.

Chronique de Narbonne. RCNM: de l’extrême tension à l’entente cordiale!

 photo 2


Selon l’Indépendant de ce jour, qui rapporte les propos de Gérard Bertrand: “les entrepreneurs narbonnais, Rocky Elsom et Bob Dwyer” auraient décidé de signer l’accord écrit qui remettait les différents points évoqués, dans une entente cordiale car tout le monde travaille dans le même sens.” Retenons d’abord le positif: “l’entente cordiale” et les “500 000€” versés par “les entrepeneurs narbonnais” sur un compte bloqué.