Contre-Regards

par Michel SANTO

Tour de France : on crache bien sur les cyclistes qui occupent le haut du pavé…

       

L’autre matin, sur France Culture, à la fin du journal, des cris, des hurlements, des ouhouh…ouhhhhh !, des injures, des menaces. Plus tard, j’apprends qu’il s’agit d’une scène ordinaire du Tour de France – que je ne suis pas. Et plus précisément de manifestations d’hostilités à l’encontre des coureurs de l’équipe Sky et de Chris Froome en particulier. Pourquoi ? Un article du Monde, nous l’explique. Les spectateurs du Tour ne supporteraient pas que Sky domine ainsi outrageusement le Tour, comme le PSG domine aussi, pourtant, la Ligue 1, et ses concurrents européens leurs championnats respectifs. De fait, le budget de Sky est 2,5 fois supérieur à celui de AG2R (14,5 millions d’euros en 2017). Conséquemment, « ses coureurs, ses entraîneurs, ses méthodes sont supérieurs », se scandalise l’envoyé spécial du « journal de référence ». Qui conclue hypocritement son papier par une « fausse » condamnation de « quelques abrutis », de leurs violences et leurs crachats, tout en applaudissant à leur vision implicitement romantique du cyclisme et du Tour. Oui, nous dit-il,  « il y à là quelque chose de très français. » Il a raison ! Ce serait si simple il est vrai si ne roulaient que des équipes françaises à petits et moyens budgets : la victoire serait petite ou moyenne, mais elle serait tricolore. Avec une préférence cependant pour de romantiques perdants à la Poulidor. Dans ce pays de détestation des gagnants, il y a bien en effet quelque chose de spécifiquement français dans cette violence et ce désir  de vouloir tout égaliser, raboter, niveler…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    ALAIN

    |

    Si vous ne suivez pas le vélo, abstenez vous de faire un article dessus ça vous évitera d’être ridicule…Si la Sky se fait huer partout ou elle passe, tout le monde en connait la raison. C’est une US Postal version 2018. Et ce n’est pas parce qu’ils empêcheraient un Français de gagner, Bardet en est très loin, d’ailleurs dans les Alpes ou les Pyrénées les spectateurs français sont minoritaires sur le bord de la route…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vos arguments sont stupéfiants (si l’on peut dire s’agissant du Tour) d’intelligence ! Et votre réaction confirme de belle manière le fond de ce billet. Merci ! Et bon Tour de France…? Cela dit, prenez le temps de lire ce texte : ce n’est pas un commentaire sur le Tour, en effet, mais sur un aricle des envoyés spéciaux du journal le Monde, sur ce Tour, et sa « philosophie » implicite… Ça vous aurez évité cette ridicule poussée d’adrénaline. Bonne journée

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Trois titres, trois représentations du monde…

Trois titres, trois représentations du monde…

Ce quotidien est le plus lu dans les Départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Trois éditions les couvrent : Carcassonne, Narbonne et Perpignan. Trois éditions et trois pages de "Une" : t[Lire la suite]
No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :