Contre-Regards

par Michel SANTO

Tour de France : on crache bien sur les cyclistes qui occupent le haut du pavé…

       

L’autre matin, sur France Culture, à la fin du journal, des cris, des hurlements, des ouhouh…ouhhhhh !, des injures, des menaces. Plus tard, j’apprends qu’il s’agit d’une scène ordinaire du Tour de France – que je ne suis pas. Et plus précisément de manifestations d’hostilités à l’encontre des coureurs de l’équipe Sky et de Chris Froome en particulier. Pourquoi ? Un article du Monde, nous l’explique. Les spectateurs du Tour ne supporteraient pas que Sky domine ainsi outrageusement le Tour, comme le PSG domine aussi, pourtant, la Ligue 1, et ses concurrents européens leurs championnats respectifs. De fait, le budget de Sky est 2,5 fois supérieur à celui de AG2R (14,5 millions d’euros en 2017). Conséquemment, « ses coureurs, ses entraîneurs, ses méthodes sont supérieurs », se scandalise l’envoyé spécial du « journal de référence ». Qui conclue hypocritement son papier par une « fausse » condamnation de « quelques abrutis », de leurs violences et leurs crachats, tout en applaudissant à leur vision implicitement romantique du cyclisme et du Tour. Oui, nous dit-il,  « il y à là quelque chose de très français. » Il a raison ! Ce serait si simple il est vrai si ne roulaient que des équipes françaises à petits et moyens budgets : la victoire serait petite ou moyenne, mais elle serait tricolore. Avec une préférence cependant pour de romantiques perdants à la Poulidor. Dans ce pays de détestation des gagnants, il y a bien en effet quelque chose de spécifiquement français dans cette violence et ce désir  de vouloir tout égaliser, raboter, niveler…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • ALAIN

    |

    Si vous ne suivez pas le vélo, abstenez vous de faire un article dessus ça vous évitera d’être ridicule…Si la Sky se fait huer partout ou elle passe, tout le monde en connait la raison. C’est une US Postal version 2018. Et ce n’est pas parce qu’ils empêcheraient un Français de gagner, Bardet en est très loin, d’ailleurs dans les Alpes ou les Pyrénées les spectateurs français sont minoritaires sur le bord de la route…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vos arguments sont stupéfiants (si l’on peut dire s’agissant du Tour) d’intelligence ! Et votre réaction confirme de belle manière le fond de ce billet. Merci ! Et bon Tour de France…😊 Cela dit, prenez le temps de lire ce texte : ce n’est pas un commentaire sur le Tour, en effet, mais sur un aricle des envoyés spéciaux du journal le Monde, sur ce Tour, et sa « philosophie » implicite… Ça vous aurez évité cette ridicule poussée d’adrénaline. Bonne journée

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

  Narbonne, vendredi 23h 30   Depuis ce matin, Alain Perea se fait tirer comme un lapin sur les réseaux sociaux. À ses trousses, des milliers de "fusils" venus des quatre coins du[Lire la suite]
Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :