Contre-Regards

par Michel SANTO

Archive pour novembre, 2018

Bascou et Mouly fument le calumet de la paix !…

   

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir Didier Mouly et Jacques Bascou, confortablement calés dans deux fauteuils de style moderne, détendus, presque soulagés d’apparaître ainsi complices et apaisés, comme dans cette image d’archives choisie par la rédaction de l’Indépendant pour illustrer l’article de mardi dernier relatif à la “signature” par nos deux élus d’un pacte de bonne entente concernant des abords d’équipement.

Un nouveau PCF, et une très mauvaise nouvelle pour une France Insoumise divisée et un PS à l’agonie…

Dans mon billet précédent, je commentais la cuisante défaite de la candidate de LFI, lors de partielle de dimanche dernier. Dans le contexte social tendu par le mouvement des “Gilets jaunes”, les conditions objectives d’une potentielle victoire étaient pourtant réunies, d’autant que, se réjouissait-on du côté de LFI, les partis et personnalités de gauche et d’extrême gauche s’étaient rassemblés.

Dimanche, Mélenchon a pris un “beau tampon” !

   

   

Jean-Luc Mélenchon espérait enfin tirer un bénéfice électoral de son soutien au « mouvement » des « gilets jaunes », mais c’est un nouveau « tampon » qu’avec lui sa candidate vient de prendre dans cette partielle de dimanche dernier. Battue à « plate couture » ; et la gauche académique rassemblée derrière elle, itou* ! Ce que reconnaît Mélenchon lui-même, pour en tirer la leçon politique suivante :

De belles “Rencontres Archéologiques de la Narbonnaise”, mais sous “capitalisées par les collectivités…

Salle des Synodes : Narbonne.

Marc Azéma, le réalisateur de la société Passé Simple* et archéologue lui-même, peut-être satisfait : ses Rencontres Archéologiques de la Narbonnaise ont en effet accueilli beaucoup de monde. Le programme de très grande qualité et la notoriété internationale des conférenciers invités, comme Jean Guilaine, Jean Paul Demoule, Jean Claude Golvin, notamment, ne pouvait qu’attirer les professionnels et les curieux de cet ensemble foisonnant d’activités peu ou prou liées à l’archéologie sous toutes ses formes.

Une révolte des “Gilets jaunes” condamnée à l’échec…

     

Ce qui frappe, quand on lit ce qui se publie sur les réseaux sociaux et voit les images diffusées en boucle sur les chaînes d’informations en continu, concernant les “Gilets jaunes”, est qu’aucune revendication sociale ou fiscale en particulier n’est avancée par les personnes sollicitées – vêtues d’un gilet jaune, pour les plus actives ; ou pas, concernant celles qui les soutiennent. Chaque  témoignage, en effet, est surtout celui relatif à une situation personnelle : pensions trop faibles ; impôts et taxes trop lourds ; services publics trop peu nombreux en milieu rural et trop faibles en effectifs ailleurs ; pouvoir d’achat “en berne” etc.

Articles récents

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

      Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes : diminution des actifs et augmentation de la population âgé, la réforme des « retraites » s’est faite sans que[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio