Contre-Regards

par Michel SANTO

Archive pour novembre, 2018

Petit retour sur le dernier Radio Barques avec Didier Mouly, invité…

Dans la dernière édition de Radio Barques, sur Grand Sud FM, nous recevions, en invité, le maire de Narbonne, Didier Mouly. Pas de surprise au plan politique ! Il a toujours dit qu’il serait candidat à sa réélection lors des prochaines élections municipales. Mais en précisant toutefois, à cette occasion, qu’il ne ferait pas la même erreur – que je lui ai rappelée dans ma chronique précédant son intervention – d’oublier celles, concomitantes, au conseil communautaire du Grand Narbonne.

Les « lumières » indiscrètes de Jacques Molénat sur les francs-maçons du Midi…

Jacques Molénat, qui vit et travaille à Montpellier, vient de nous livrer son dernier ouvrage : « Voyage indiscret chez les Francs-Maçons du Midi ». Un milieu que cet ancien journaliste connaît bien. Il y a consacré en effet de nombreuses enquêtes, notamment dans l’Express. Ce dernier opus les rassemble, après quelques nécessaires rectifications, tout en élargissement la perspective à la Provence, la Côte d’Azur et à la Corse.

La presse ! Chronique d’une mort annoncée ?!

         

Bernard Lecomte note dans son blog qu’aux Etats-Unis, sur les 3.143 comtés qui composent le territoire, plus de 2.000 n’ont plus de quotidien local, et 200 n’ont plus de journaux du tout ! Ailleurs, les organes de presse qui n’ont pas encore fermé n’ont plus les moyens de couvrir la vie politique ou intellectuelle : toute la pub est partie sur internet !

Madame Delga nous offre un menu racoleur, lourd et indigeste…

     

Il y a des jours où l’envie me prend d’envoyer à mes élus régionaux aux manettes de l’Occitanie une bien belle et bien grosse tarte aux pignons sur la tête (symbolique, j’entends). Comme en ce moment où madame Delga s’exprime sur les réseaux sociaux et dans la presse régionale pour m’exhorter – « citoyennes et citoyens », dit-elle – »   à participer, par un vote – « citoyen aussi », évidemment ! –, à sa  « grande cause régionale 2018 » : notre alimentation.

Le bal masqué des municipales à Narbonne sera aussi celui du Grand Narbonne…

       

   

Samedi, nous recevions à Radio Barques Édouard Rocher, le maire radical de Coursan, (en même temps de gauche et de droite, depuis la fusion du PRG et des radicaux valoisiens), évidemment candidat à sa succession (il est jeune, entend s’inscrire dans la durée, et ambitieux  – ce qui, dans mon esprit en tout cas, n’a rien de péjoratif pour peu que ce désir soit au service d’un projet). L’occasion pour moi  d’insister sur un point que je ne manquerai pas de soulever samedi prochain – Didier Mouly, le maire de Narbonne étant notre prochain invité –  : les rapports entre élections municipales et élections à la Communauté d’agglomération et, conséquemment, ceux  devant prévaloir entre la commune centre : Narbonne et ses plus ou moins proches voisines.

Articles récents

Mais qui parle enfin d'Europe !

Mais qui parle enfin d'Europe !

      Finalement l'Europe n'est pas le sujet de cette campagne électorale. Partis et Médias rejouent vainement la présidentielle. Et la seule question posée est qui de Macron ou [Lire la suite]
Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Aux aurores, fou rire, en apprenant que le Grand Narbonne, devenu « territoire d’industrie », alors qu’il n’en possède pas, se lançait dans une opération pilote : "adoptez deux poules et réduisez vos[Lire la suite]
Quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! Vraiment ? Non !

Quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! Vraiment ? Non !

          Quel titre, et quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! 100 millions d'euros pour dynamiser son territoire et ses industries. Vraiment ? Non, évidemm[Lire la suite]
Sans titre : des notes venues en vrac… Quoique !

Sans titre : des notes venues en vrac… Quoique !

    Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux militaires tués au Burkina Faso ont eu droit à un hommage national aux Invalides ce mardi 14 mai à 11 heures. Ils ont égalemen[Lire la suite]
On n'a jamais le dernier mot avec une page …

On n'a jamais le dernier mot avec une page …

  Passer une heure à écrire un billet. Le relire, corriger les fautes d’orthographe et d’accord ; chasser les clichés… Le publier. Puis sortir ; marcher à l’estime, sans plan ! En route, bru[Lire la suite]
Comment faut-il comprendre cette position du député Alain Perea ?

Comment faut-il comprendre cette position du député Alain Perea ?

      Soyons précis, Alain Perea n’est pas contre le gouvernement – comme l’indique la "Une" un brin racoleuse de l’Indépendant – , mais contre son projet de loi, et en l’état, portan[Lire la suite]