Contre-Regards

par Michel SANTO

À Narbonne, les terrasses affichent complètes ?!

 

imgres-copie-3.jpeg

Cette phrase de Gaëtan Delafolie trouvée dans son article sur la ” braderie ” de Narbonne,  lu , ce matin, dans l’édition de la même ville du Midi Libre de ce jour : “Jeudi 1 août, à midi, les terrasses affichaient toutes complètes.” Complètes, bigre ! Complètes, elles l’étaient sans doute les terrasses, mais peut-on dire, sans blesser l’oreille et l’usage, qu’elles affichaient complètes ? Même précédées de toutes, les dites terrasses n’affichaient qu’un seul et même message : complet ! non ? Ce soir là, sur les Barques, les commerçants du centre ville donnaient concert. Le Rive gauche aussi, 50 mètres plus loin. Cacophonie ! Bouillie sonore fortement dosée en violents décibels et pauvres onomatopées anglo-saxonnes. Une purée aux accents d’ici. Incompréhensible aux oreilles d’un hooligan analphabète et beurré… Une affiche de folie, Gaëtan ! Les terrasses étaient clairsemées. Le complet, quoi !

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    VOLLE

    |

    Bien sûr Michel COMPLET suffit largement à la chose et la suite de ton texte donne le ton d’un charivari banalisé.

    Bon été mon cher

    amitiés

    JP

    Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :