Contre-Regards

par Michel SANTO

Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

institut Montaigne Occitanie.png

L’Institut Montaigne vient de livrer son dernier baromètre des territoires. Un coup de projecteur sur la région Occitanie y figure en bonne place. Et l’image qui apparaît, à mille lieux de la communication de l’institution régionale, est fort instructive.

Ainsi, on y apprend que, si comme l’ensemble des Français, les habitants d’Occitanie sont divisés sur l’avenir de leur région :
  • 45% sont optimistes (=), 46% pessimistes (+2) et 9% ne se prononcent pas (-2),
  • ils sont en revanche très majoritairement pessimistes pour l’avenir de la société française, et légèrement plus que la moyenne des Français (72%, +2).
Un pessimisme constaté dans l’appréciation des sondé sur leur situation financière :
  • avec PACA, l’Occitanie est la région qui regroupe le plus grand nombre d’habitants considérant que la situation financière de leur foyer s’est détériorée au cours des 12 derniers mois (47%, +4).
  • Une dégradation récente à laquelle s’ajoute un sentiment de déclassement social et d’accroissement des inégalités sociales plus profond en Occitanie que dans l’espace national : 57% (+5) considèrent que leurs parents vivaient mieux lorsqu’ils avaient leur âge, et 46% (+4) que la société dans laquelle ils vivaient était plus juste.

Rien de surprenant toutefois, l’état d’esprit de ses habitants  correspondant à la réalité objective de l’Occitanie :

  • 3ème région la plus pauvre de France (pauvreté des zones rurales périphériques et des cœurs d’agglomération), et 2ème région avec le plus fort taux de chômage (10.7% au 3ème trimestre 2018)

Autre constat relevé par l’Institut Montaigne : les transports et les équipements publics seraient les principaux défauts de la région :

  • 45% (+7) jugent que l’endroit où ils vivent est mal desservi par les transports en commun (3ème région avec le taux le plus bas), et 54% citent les transports comme le premier défaut de leur région (+10, 2ème plus haut niveau de citation jute derrière la Nouvelle-Aquitaine).
  • Les équipements publics (santé, éducation, sport, culture, …) sont le troisième défaut le plus cité (33%, +6, plus haut niveau de citation après la Nouvelle-Aquitaine). L’éducation est particulièrement pointée du doigt : 68% (+7) des Occitans estiment que les jeunes doivent s’éloigner de chez eux pour accéder à une éducation leur permettant de réussir leur vie professionnelle.

L’étude , dans sa version intégrale est : ici

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Les grandes manoeuvres sont engagées sur le flanc gauche de LREM…

Les grandes manoeuvres sont engagées sur le flanc gauche de LREM…

    Dans le Midi Libre de ce jour, Bernard Cazeneuve, l’ancien Premier ministre de François Hollande, dit notamment ceci  : « La gauche a elle aussi été rongée par l’égotisme. Elle s[Lire la suite]
Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

        À quelques jour des élections européennes la situation est désormais claire : l'objectif visé par les partis nationaux est moins de présenter un programme crédibl[Lire la suite]
Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

      C’était je ne sais plus quel jour de la semaine passée où un froid soleil magnifiait la place de la Voie Domitienne. Un couple dont la langue signalait une origine mani[Lire la suite]
Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

      Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier, des martinets  signaient de noires arabesques. Plus bas, des hirondelles virevoltaient j[Lire la suite]
Mais qui parle enfin d'Europe !

Mais qui parle enfin d'Europe !

      Finalement l'Europe n'est pas le sujet de cette campagne électorale. Partis et Médias rejouent vainement la présidentielle. Et la seule question posée est qui de Macron ou [Lire la suite]
Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Aux aurores, fou rire, en apprenant que le Grand Narbonne, devenu « territoire d’industrie », alors qu’il n’en possède pas, se lançait dans une opération pilote : "adoptez deux poules et réduisez vos[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :