Antoine Maurice, la tête de « l’Occitanie Naturellement » aux Régionales 2021, « chassait l’uranium » à Narbonne…

           

 

Antoine Maurice est la tête de « l’Occitanie Naturellement » aux Régionales 2021″. Il s’est fait connaître lors des élections municipales de 2020, à Toulouse où il conduisait une liste de rassemblement avec la gauche, contre le maire sortant, réélu. Des Narbonnais l’ont peut-être apercu samedi après-midi dans les rues de la ville. Il « chassait l’uranium », disait-il, et  s’inquiétait de la « qualité de son air ». À ce propos, le sien, d’air, pour un écolo, est tout à fait surprenant – en regard de la norme et du style local.

Michaël Delafosse, le maire PS de Montpellier, prend pertinemment son propre parti à contre-pied…

           

Michaël Delafosse, le maire PS de Montpellier, a fait adopter, ce lundi 8 février, au nom de la “continuité du service public”, une délibération municipale portant sur les “modalités d’exercice du droit de grève » dans sa collectivité territoriale.

Il est temps pour le Grand Narbonne d’en finir avec ses ambiguïtés et contradictions concernant Orano Malvési…

     

Nous avons sur le territoire du Grand Narbonne, avec Orano Malvési, une des cinq usines au monde de raffinage et de conversion du yellowcake sous la forme de tétrafluorure d’uranium. Elle est de ce fait la porte d’entrée du potentiel de production d’électricité décarboné dont dépend en partie l’avenir climatique de notre planète. Toutes les études disponibles montrent en effet que la baisse du réchauffement climatique ne peut pas être assurée sans une combinaison optimale associant énergies renouvelables (ENR) et énergie nucléaire (EN).

Fragmentation de la « gauche » sur le projet régional de « Fos-Vert » à Port la Nouvelle…

         

L’information n’est pas parvenue, à ce jour il me semble, jusque dans les rédactions audoises de l’Indépendant – ou l’aurais-je inconsciemment « manquée » ?! –, alors qu’elle me semble pourtant d’un très grand intérêt politique régional et local. Qu’on en juge !

Dans une lettre au vitriol adressée le 4 février à Carole Delga, l’avocat toulousain Christophe Léguevaques attaque le contrat de concession que la Présidente de la Région Occitanie a signé, juste avant Noël, avec la société d’économie mixte Nou Vela * pour gérer les futures installations portuaires de Port-La-Nouvelle (PLN) ; et ce pendant 40 ans.

Articles récents