Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Didier Mouly et ses métamorphoses politiques…

 

Poisson d’avril, en février! En début de Carême, Didier Mouly se fait photographier en compagnie du couple Saurel venu assister à un match de rugby au Parc des Sports et de l’Amitié, à Narbonne. Et fait ce commentaire, politique: “Narbonne n’est pas isolée. Votre maire n’est pas seul”, et ce quelques semaines après avoir retiré sa délégation à monsieur Orrit pour avoir candidaté sur la  liste Saurel aux dernières régionales…

Mais tout en gardant son sixième adjoint parti, lui, à la conquête des “Républicains”, de sa “tête” audoise, et battu. Résumons: Nouveau Narbonne est un “parti” apolitique et Didier Mouly, son leader, brigue tous les mandats qui passent depuis son élection à la mairie de Narbonne, pour se faire rétamer. Conséquemment, il se retrouve isolé dans la Narbonnaise, le Département et la Région, mais il vire un de ses colistiers estampillé Saurel pour se présenter aux côtés du même, président de la métropole de Montpellier, dont il dit qu’avec lui il n’est pas isolé… Comment dire! Sinon, que notre premier magistrat a une conception de la politique qui s’apparente à la définition qu’Ambrose Bierce donnait de la philosophie:  une “route comportant de nombreuses voies et qui s’étend de nulle part à rien.” (1)


(1) À propos de voie justement, aujourd’hui c’est des canaux du Midi et de la Robine dont il causerait discrètement avec Ménard, notamment, nous rapporte le canard local. Pour une navigation en eaux troubles, assurément …

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (12)

  • Avatar

    Maryse Seingeot

    |

    c est magnifique. …je plaisante bien sur

    Reply

  • Avatar

    Celine Martinez

    |

    Pfffff. Déception de plus en plus grande ce maire :-(

    Reply

  • Avatar

    Vanessa Spagiarri

    |

    Fidèle à lui même mais d’une profonde tristesse

    Reply

  • Avatar

    Alphonse Martinez

    |

    Je constate Michel que vous aussi commencez à cerner cet individu travesti en Maire .

    Reply

  • Avatar

    Alphonse Martinez

    |

    Chassez le naturel , il revient au galop . A part cels nous sommes bien lotis

    Reply

  • Avatar

    Le correcteur

    |

    (Et fait CE commentaire, ne me remerciez pas, je ne fais que mon travail :) )

    Suis-je le seul à avoir remarqué cette petite manie chez ce cher “Maître” Didier Mouly de systématiquement tendre la main sur quasiment toutes les photos illustrant les articles le concernant ? Assis, debout, en groupe ou seul, cette main, toujours là pour véhiculer le message de la “main tendue” qui se cache derrière cette petite tactique à en faire pâlir les conseillers en communication d’Obama.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je viens de m’en rendre compte à l’instant! En le relisant , bien trop tard, hélas . Merci correcteur! Comme vous aussi, j’avais remarqué cette main bizarrement lancée devant lui, accompagnée d’un sourire stéréotypé…

      Reply

  • Avatar

    fred

    |

    ah ben là ! que dire de plus ? pathétique !

    Reply

  • Avatar

    Canal

    |

    nous voyons bien sur cette photo que Monsieur Saurel est très heureux d’être entre sa femme et le Maire de Narbonne, c’est d’ailleurs Monsieur Saurel qui regarde l’objectif et non pas Monsieur Mouly. rappelons quand même que ces deux maires des villes phares de leur agglomération respectives ont été jalousement élus sans l’aide des partis politiques. qu’on se le dise , si le partis socialiste de Narbonne se cache derrière une triste association c’est bien pour essayer tromper les Narbonnais qui ne sont évidement pas dupe.

    Reply

    • Avatar

      fred

      |

      (…) jalousement élus sans l’aide des partis politiques !!!!
      rappelez moi les scores ? 45,19% pour Mouly, 43,82% pour Bascou, 10,98% pour le FN, et 33,4% d’abstention ! C’est ce qui s’appelle être mal élu plutôt, il ne s’y attendait pas.
      Donc ne dites pas LES narbonnais mais DES narbonnais, car la majorité n’a pas été dupe sur Mouly.
      Et sur Montpellier, Saurel a fait moins que Mouly (37.54%) avec plus d’abstention encore (43.42%)

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :