Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne et de la Grande Région LRMP. Régionales2015: Delga et Pinel séparément sur le pont!

images-2

Dimanche, comme dans tous départements de la future grande région LRMP, les candidats PS de l’Aude aux élections régionales de décembre 2015, et les militants, étaient invités par leur tête de file Carole Delga à “être sur le pont”. C’est sur la passerelle jetée entre les Barques de Cité et de Bourg que je les ai rencontrés. Parmi eux des connaissances et des amis (es). Le “matériel” était conséquent: de gros badges auto-collant siglés PS en gros et en rouge sur fond blanc posés sur leur poitrine, côté droit, et un tract présentant le visage souriant – elle est très photogénique – de Carole Delga. Ah! en haut, dans le coin droit aussi du-dit tract, en petits caractères, PS et PRG accolés. C’est ce qu’on appelle un début de campagne placé sous le signe de l’union. Madame Pinel, sa numéro deux du PRG, n’a visiblement pas été invité dans le même studio que sa consoeur ancienne ministre. Il est vrai qu’elle se déplace beaucoup dans la région, le dimanche et en semaine. Je me demande même, ce qui ne semble intéresser personne, comment et par qui son ministère du Logement, de L’égalité des territoires et de la ruralité est piloté (1). On ne peut pas être au four et au moulin. Quoique! Lundi dernier, elle était à Sallèles-d’Aude où elle y visitait “la Toulousaine des farines” et assurait la promotion de la baguette “la Mie’nuti”. Très bonne, et faite avec du blé dur du Lauragais: je vous la recommande! La baguette. Et Vendredi, dans le Gard, c’était autour d’une paella, à Gajean, qu’elle retrouvait ses amis radicaux rassemblés autour d’un banquet républicain. L’occasion de planter une paire de banderilles dans le dos de Damien Alary, en particulier. Aficionado, il a dû apprécier. S’exprimant sur la présidence déléguée, Sylvia Pinel elle a en effet claqué : “Elle n’est pas dans l’accord avec le PS. Le PRG se déterminera en fonction du texte de Loi.” Olé!

(1) Une question subsidiaire jamais posée à madame la ministre: par qui sont financés ses déplacements dont les raisons n’ont strictement rien à voir avec l’objet précis de son ministère?

Mots-clefs : , , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Raimondi

    |

    ben avec nos Impots !!! Nous ne sommes pas à Oslo ici !

    Reply

  • Avatar

    Martinez

    |

    Tous derrière le bon soldat Hollande , il le mérite bien .Vive les militants PS à la sauce Hollandaise !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :