Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Occitanie’

Joë Bousquet de mémoire.

contreregards-joe-bousquet


Serge Bonnery l’ignore sans doute, mais nous avons un ami commun, Michel Arcens. À sa  demande il a écrit un texte (12 janvier 2014) consacré à la mémoire de Joë Bousquet  pour son blog : L’Instant dédié à la littérature, la poésie, la philosophie, le jazz et les arts plastiques sous leurs formes les plus variées. Un texte que je reproduis ici dans l’espoir de susciter auprès de mes lecteurs le désir de  plonger dans l’univers littéraire de Joë Bousquet. Et de l’aimer…

Joë Bousquet de mémoire. (Serge Bonnery):

La fusion du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées. Quel nom, quelle capitale et quel emblème ?

projetlogoregionlanguedoc


Un article fort intéressant , et instruit, sur la fusion des régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénnées , que nos élus régionaux, dont l’inculture historique et géographique laisse pantois , devraient lire – il ne prend que quelques minutes – pour ne plus nous assommer de pauvres arguments afin de justifier, dans un front régional inédit rassemblant le PS, l’UMP et le Front National, un statut quo dont plus personne ne peut désormais ignorer la seule logique corporatiste et rentière.

Extraits :

Claude Marti à Narbonne.

marti
« Immigré » à Paris dans les années 1970, deux repères ont longtemps guidé ma vie : la pratique du rugby et la voix de Claude Marti. Que les narbonnais vont enfin pouvoir entendre ce soir. Une voix chaude et sincère qui porte au-delà des convictions et des engagements du chantre de l’Occitanie. Et qui, par sa profondeur et son vibrato, vous entraîne dans ses régions de l’imaginaire où la singularité d’une culture se fond dans l’universel de l’expérience humaine. «  Pour nous, la chanson occitane, ce n’était pas pour cloisonner le monde. Je me suis toujours dit que le seul horizon qui vaille est celui qui s’efface à mesure que l’on avance pour aller à la rencontre des autres. » dit-il à Jean Paul Chaluleau , dans l’émouvant entretien qu’il lui a accordé hier , dans l’Indépendant. Une autre façon de dire que celle de Miguel Torga,  qui affirmait  » que l’universel était le local moins les murs « . Un même souci du monde et des autres…

Articles récents

Que les collectivités de l'Occitanie réservent plutôt leurs dons aux cathédrales et églises de leurs territoires…

Que les collectivités de l'Occitanie réservent plutôt leurs dons aux cathédrales et églises de leurs

Cathédrale de Rodez Le Conseil Régional d’Occitanie a attribué une subvention d’1,5 millions d’euros pour aider à la reconstruction de Notre-Dame. Seuls les élus de la France Insoumise ont refusé d[Lire la suite]
Trois titres, trois représentations du monde…

Trois titres, trois représentations du monde…

Ce quotidien est le plus lu dans les Départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Trois éditions les couvrent : Carcassonne, Narbonne et Perpignan. Trois éditions et trois pages de "Une" : t[Lire la suite]
No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]