Contre-Regards

par Michel SANTO

Le marché de la salle multimodale serait-il un marché fantôme ?

     

Inévitablement, le projet de salle multimodale, est revenu sur le « tapis » du dernier conseil municipal, principalement consacré aux orientations budgétaires pour 2017. La veille, mardi, je relevais (ici) la « légèreté » des quelques informations financières exposées dans ce document budgétaire le concernant. La démonstration sur le risque « commercial » et financier que ferait courir à la Ville et aux contribuables cet équipement, comme son impact négatif, au plan environnemental, n’étant donc plus à faire, il me semble aujourd’hui nécessaire de revenir sur le volet juridique du marché public en rapport avec ce projet, encore aujourd’hui beaucoup trop négligé dans le débat public.

Une obscure salle multimodale au cœur d’un ténébreux rapport d’orientation budgétaire!


Demain, conseil municipal avec à l’ordre du jour le rapport d’orientation budgétaire (D.O.B) pour l’année 2017. Un rapport un peu plus complet que le précédent examiné lors du dernier conseil, le 19 janvier –, et  dans lequel ne figuraient pas, opportunément, des informations financières cependant obligatoires. Un oubli évidemment intéressé qui, ajouté à celui de ne pas soumettre au vote de l’assemblée un « huis clos » sans motif sérieux, a motivé la décision du représentant de l’État de demander à Didier Mouly de convoquer à nouveau les élus municipaux.

Une enquête qui confirme le « risque périlleux » d’une salle multimodale à Narbonne !

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.


Excellent dossier dans la page « Région » du Midi Libre de ce dimanche, sur les salles de spectacles, multimodales ou pas, et autres centres de congrès de la région, déjà réalisés ou voie de l’être, comme ceux de Carcassonne, Perpignan et Narbonne, notamment. Un dossier signé Manuel Cudel, l’ancien responsable de l’agence narbonnaise du même quotidien.

Coup de gueule et désintox après cette annonce d’une prison à Narbonne, notamment !


Grosse colère, froide, à la lecture du Midi Libre (« Occitanie : le ministre de la Justice annonce cinq nouvelles prisons en région ») et de l’Indépendant (« Le Garde des Sceaux annonce la construction d’une maison d’arrêt à Narbonne ») de ce soir. Colère car cette conférence de presse de monsieur Urvoas, n’apporte rien de nouveau à celle qu’il avait déjà faite fin 2016, sur le même sujet. Colère enfin et  surtout, parce que rien n’indique, contrairement à ce que nous laissent croire ces deux articles d’une complaisance inouïe, la mise en oeuvre d’une programmation budgétaire et d’un calendrier favorable à la construction prochaine de prisons dans la région en général, et à Narbonne en particulier, notamment. 

Les ports de plaisance de Gruissan, Leucate, Narbonne-Plage et Fleury « en eaux troubles » !

Ports plaisance narbonnaise

 
 

C’est le genre d’information rarement commentée dans la presse locale, mais qui pourtant n’est pas sans conséquences politiques et institutionnelles dans les rapports entretenus entre les communes du Grand Narbonne et la Communauté d’Agglomération à laquelle elles « appartiennent ». Prenons le dernier exemple du transfert à cette dernière des zones d’activités portuaire, imposé par la loi, au 1er janvier 2017.

Articles récents

Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

    Pour restaurer la confiance dans le fonctionnement de notre démocratie, le Parlement a adopté deux lois fondées sur des dispositions simples et exigeantes. Un ensemble qui avant,[Lire la suite]
Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

      les Facéties du célèbre Florentin , posées  sur mon bureau, dans lesquelles je plonge  de temps en temps ( chez Anatolia 1994 ). Une satire violente qui démasque l’hypo[Lire la suite]
Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]