Contre-Regards

par Michel SANTO

Languedoc-Roussillon : le TER à 1euro serait-il un train fantôme?

Dans un précédent billet, j’avais soulevé les “cartes” financières de ces TER à 1 euro lancés à grande vitesse en ce début d’année électorale par la provisoire Région Languedoc-Roussillon, à l’initiative de son régent Damien Alary, pour en montrer le coût pour les contribuables, les dysfonctionnements du site de réservation en ligne et la rareté des billets disponibles sur un très petit nombre de lignes.

Le Midi Libre a eu la bonne idée de tester la disponibilité de ces fameux TER en testant trois trajets quotidiens différents sur la semaine allant du lundi 9 au vendredi 13 février. Sur le seul trajet qui peut intéresser un résident de la narbonnaise: Perpignan-Montpellier, le diagnostic est tout bonnement consternant.

Cette semaine là, en effet, un seul trajet à 1 € est proposé: à 20 h 50 (arrivée à 22 h 40) dans le sens Montpellier-Perpignan, samedi et dimanche compris. Quand au retour au même tarif dans la même journée, et à la condition d’abattre ses affaires en moins d’une heure, autant dire à un train d’enfer, mieux vaut attendre le lendemain et dormir sur place…

Bref! notre TER à 1 euro est un train fantôme et le “cocu”, dans cette histoire, n’est pas le chef de gare…

Via Languedoc-Roussillon : mais où est donc passé le train à 1 € ?.

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire