Contre-Regards

par Michel SANTO

4 septembre, la République!

 

sans-titre2J’allais l’oublier. Merci  Maxime Tandonnet de nous  rappeler cet anniversaire.

“Je ne suis pas bien sûr qu’on enseigne encore cette belle date dans les collèges et les lycées. Je vais la tester ce soir sur mes enfants… Le 4 septembre 1870, la République est proclamée à l’Hotel de Ville par une poignée de grands Messieurs, Jules Simon, Jules Favre, Léon Gambetta, Jules Ferry. Elle est d’abord un corps de valeurs: l’intérêt public avant tout, le désintéressement, la volonté générale, le rejet de toute personnalisation du pouvoir, culte de la personnalité, des privilèges, jeux courtisans, histoires de famille en politique, respect du peuple et suffrage universel comme unique source de l’autorité… La République vécue non pas comme l’antithèse de la monarchie, mais comme un mode de comportement dans la vie publique, ne serait-elle pas notre unique planche de salut et espoir de sortir du marasme actuel?…”

Via: 4 septembre, la République — WordPress.com.

Israël-Gaza ! Que s’envolent donc les colombes …

paix

Parce que les mots me manquent aujourd’hui pour exprimer mon sentiment devant les images de violences venant d’Israël et de Gaza, et leurs répercussions en France même où des extrémismes de toute espèce les instrumentalisent pour des fins politiques et communautaristes, ces mots là seulement écris l’année dernière après que Rodolphe Burger et ses musiciens, Ruth Rosenthal et  Rayess Bek nous aient emmené “dans un ailleurs où se noue, dans le plus grand secret , ce lien fraternel auquel aspirent tous les êtres épris de justice et de paix.”

Les voici: